Publicité
11 janvier 2017 - 12:20 | Mis à jour : 16:43

Inquiétudes envers la stabilité du clocher de l’Église St-Patrice

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

Des pompiers du Service incendie de Rivière-du-Loup et des employés de la Ville ont passé une partie de l'après-midi au pied de l’Église St-Patrice, le mercredi 11 janvier, après que des inquiétudes aient été émises quant à la stabilité du clocher. Finalement, certaines faiblesses ont été constatées, mais rien pour risquer la sécurité des citoyens. 

Les vents forts qui s'abattent actuellement sur la région était au coeur de la problématique ce midi. Les sapeurs sont intervenus vers 11 h 21 après avoir été alertés du danger potentiel que pourrait représenter le clocher par un grutier qui passait dans le secteur. Ils ont d'abord réalisé un périmètre de sécurité.

Il n’y avait aucune chance à prendre, a partagé le directeur du Service incendie de Rivière-du-Loup, Éric Bérubé. La rue Beaubien, entre les rues Lafontaine et du Domaine, de même que la rue Roy et le stationnement de l’église, n'ont pas été accessibles quelques heures. 

Vers 14 h, des membres de l'équipe de sauvetage en hauteur des pompiers de Rivière-du-Loup ont aidé des ingénieurs en structure à atteindre sécuritairement le clocher de l'intérieur. Le directeur des travaux publics de la Ville, Gérald Tremblay, faisait également partie du groupe.

VÉRIFICATIONS

Leurs vérifications se sont portées sur une section précise de la structure (voir photo). Celle-ci, lors de grandes bourrasques de vent, a été légèrement soulevée, causant un espace visible à l'oeil. 

«On a fait le tour de la structure en montant, regardé les contreventements, voir s'il y avait des défaillances au niveau structural... De toute évidence, ça bougeait pas loin d'un pied sur l'heure du midi», a raconté Pierre Lebel, directeur du Service d'ingénierie de la Ville.

«En observant toute la structure en haut, on peut affirmer qu'il n'y a pas de problèmes majeurs. Il y a certaines lacunes qui ont été relevés, mais rien qui peut mettre en danger les citoyens», a ajouté son confrère, Gérald Tremblay.

Il y a environ 10 ans, des travaux avaient été réalisés dans cette section du clocher. On y avait fait du renforcement. C'est là que les petits problèmes ont été décelés. 

La Ville de Rivière-du-Loup a donné rendez-vous à la Fabrique en fin de journée au 108, rue Fraser pour lui faire part de ses découvertes et lui recommender des travaux de réfection. Celle-ci décidera ensuite si elle va de l'avant. 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo, c'est une bonne décision que de réparer ce joyau historique de votre belle
    ville. C'est mon père, natif de votre ville et qui y a servi la messe il y a 105 ans qui serait heureux.
    Bernard Moisan, Montréal

    Bernard -Moisan - 2017-01-13 07:33
  • Pour ceux qui ne le saurait pas...un clocher d'église surtout d'une telle hauteur...bouge par grand vent...c'est pas nouveau....sinon il casserait très facilement. ..Parlez-en à M. Jacques Lebel qui y a travaillé pendant 37 ans.

    Michel D. - 2017-01-11 20:12
  • Quel beau spectacle pour les médias et le citoyens. On dit toujours , tout ce qui bouge ne tombe pas, donc retournez à la maison et soyez sage dans vos prévisions, car demain, il ne ventera plus et croyez vous que le clocher sera plus solide que maintenant. Sinon, fermez l'église au plus coupant et son stationnement également.

    Ti-Pit - 2017-01-11 15:28