Publicité
25 octobre 2016 - 16:27

Justice en bref

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le procès de Roger Lévesque, accusé d’attouchements et d’agression sexuelle à l’endroit d’une personne mineure, s’est poursuivi le 25 octobre avec la présentation de la preuve de la poursuite.

Deux témoins ont été entendus à huis clos pendant l’avant-midi, et un enquêteur a relaté le contenu d’un interrogatoire avec l’accusé lors de son arrestation. La Couronne, représentée par Me Manon Gaudreault, a également présenté une preuve de faits similaires en déposant un document de plaidoyer de culpabilité signé par Roger Lévesque et datant de 2011 pour des attouchements commis à l’endroit d’un jeune de moins de 16 ans, à New Richmond.

Le procès continuera le 26 octobre avec les témoins de la défense, représentée par Me Bruno Gabriel Vargas.

SENTENCE REPORTÉE

Mario Courbron, déclaré coupable le 22 mars d’agression sexuelle sur deux femmes, de harcèlement et de voies de fait, a vu le prononcé de sa peine reporté au 13 janvier. Les évènements seraient survenus entre le 31 octobre et le 1er décembre 2015, à Rivière-du-Loup.

VOIES DE FAIT

La responsable d’un service de garde, Caroline Lampron, a plaidé coupable le 24 octobre à des accusations de voies de fait à l’endroit de trois enfants. Elle se serait livrée à des voies de fait en octobre 2015 sur deux enfants de moins de trois ans, causant des lésions à l'un d'entre eux. Selon l'acte d'accusation, elle aurait également sévi en novembre 2013, causant des lésions corporelles à un autre enfant de deux ans. Elle reviendra en cour le 27 janvier pour connaitre sa sentence. Une demande de rapport présentenciel a été déposée.

STUPÉFIANTS

Le dossier de Kevin St-Pierre, accusé de possession et trafic de stupéfiants, reviendra en cour le 7 novembre pour disposer de son dossier. Lui et deux autres membres de sa famille avaient été arrêtés par la Sûreté du Québec lors d’une perquisition le 4 mars à Rivière-du-Loup. Les enquêteurs de la Sûreté du Québec avaient saisi 400 comprimés s’apparentant à de la métamphétamine et une quantité indéterminée de cannabis dans un appartement situé au 83, rue Témiscouata à Rivière-du-Loup.

Publicité

Commentez cet article