Publicité
11 octobre 2016 - 15:52 | Mis à jour : 16:13

Claude Leblanc : une peine prévue le 4 novembre

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Les représentations sur la peine du procès pour attouchements et incitation à des contacts sexuels de Claude Leblanc se sont déroulées le 11 octobre au palais de justice de Rivière-du-Loup.

La défense, menée par Me Pierre Gagnon, a plaidé pour une peine de détention provinciale, soit de 2 ans moins un jour, tandis que la Couronne a demandé de 3 à 4 ans d'emprisonnement. Un rapport présentenciel et une expertise sexologique ont également été déposés.

Le septuagénaire Claude Leblanc de Témiscouata-sur-le-Lac avait été déclaré coupable le 16 juin d'attouchements sur une personne mineure et d'incitation à des contacts sexuels sur une mineure alors qu'il était en situation d'autorité. Déjà, la défense a confirmé son intention de porter cette décision en appel.

Les faits étaient survenus entre le 1er janvier 1989 et le 31 décembre 1992 à Témiscouata-sur-le-Lac et d’autres endroits dans le district de Kamouraska. Une ordonnance de non publication interdit la divulgation de toute information qui pourrait permettre d’identifier la victime dans ce dossier.

Publicité

Commentez cet article