Publicité
26 août 2016 - 11:18

La ferme du maire de Mont-Carmel emportée par les flammes

Un gros incendie a complètement ravagé une ferme laitière de Mont-Carmel, dans la nuit du 25 au 26 août, dans lequel ont péri entre 115 et 120 vaches holsteins. Elle était la propriété de M. Denis Lévesque, maire de Mont-Carmel et président de Groupe coopératif Dynaco.

L’incendie s’est déclaré un peu avant 3 h, tôt jeudi matin, à la Ferme Lemidra inc. du 258 rue des Bois Francs à Mont-Carmel. Lorsque les propriétaires ont pris connaissance du brasier, le bâtiment principal s’était déjà complètement embrasé. « Le feu s’est propagé très rapidement. On croit que c’est de nature électrique », de confier le propriétaire, Denis Lévesque.

Du côté du Service de sécurité incendie de Mont-Carmel, on parle du plus gros feu que les pompiers de la municipalité ont dû combattre depuis une vingtaine d’années. « Dès qu’on a reçu l’appel, on a demandé du renfort à la caserne 2 et 3 de la Régie Kam-Ouest et la citerne de la Caserne 6 à Saint-Pascal », de déclarer le directeur du Service de sécurité incendie de Mont-Carmel, M. Jocelyn Dionne.

Au total, 34 pompiers ont participé à l’intervention. Le feu, quant à lui, a été maîtrisé vers 6 h 30. « À notre arrivée, la priorité était de sauver la maison et l’autre bâtiment à proximité des silos », d’indiquer M. Dionne.

Malgré tout, une bonne partie du revêtement extérieur de la maison a été abimé par la chaleur émanant des flammes à proximité. En ce qui concerne le bâtiment principal et les trois silos, il s’agit d’une perte totale. Ces derniers devraient d’ailleurs être démolis au courant de la journée. Aucune vache n’a survécu.

GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION

Propriété des Lévesque depuis au moins 100 ans, Denis Lévesque désirait passer les rênes de l’entreprise à son fils, qui incarne la cinquième génération de la famille. Ébranlé par la tragédie, il avoua que la famille devra prendre le temps de se relever avant de penser à la suite des choses. « Il y a les débris à ramasser, les assurances à régler. Quand t’as une relève, tu dois réfléchir à tout ça avant de reconstruire. »

Collaboration spéciale : Maxime Paradis

 

 

Publicité

Commentez cet article