Publicité
11 juillet 2016 - 14:55 | Mis à jour : 15:48

Conduite dangereuse causant des lésions : 12 mois de prison

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Coupable de conduite dangereuse causant des lésions et de bris d’engagement, la louperivoise Annick Dubé a été condamnée, le 8 juillet, à purger 12 mois de prison, accompagnés d’une probation de deux ans.

À sa sortie du pénitencier, il lui sera interdit de conduire un véhicule pendant deux années. Elle avait plaidé coupable à ces deux accusations le 8 février dernier au palais de justice de Rivière-du-Loup.

La violente collision était survenue à l’intersection des rues Hôtel-de-ville et des Cèdres au centre-ville de Rivière-du-Loup, le vendredi 24 juillet 2015. Elle et son passager avaient subi des blessures graves lors de cet accident.

SENTENCES REPORTÉES

La sentence d’André Gagnon, âgé de 43 ans de Rivière-du-Loup, a été reportée au 29 aout. Son avocate a signifié l’intention de son client de changer de représentant. Il compte à son actif deux dossiers de voies de fait, garnis d’une dizaine de chefs d’accusation.

Il est également accusé d’introduction par effraction dans une maison d’habitation de la rue Fraserville pour y commettre un vol en avril 2014, de menaces de mort et de bris d’engagement.

Mario Courbron, déclaré coupable le 22 mars d’agression sexuelle sur deux femmes majeures, de harcèlement et de voies de fait, a vu le prononcé de sa peine reporté au 24 octobre. Les évènements seraient survenus entre le 31 octobre et le 1er décembre 2015, à Rivière-du-Loup.

 

Publicité