Publicité
22 juin 2016 - 03:26 | Mis à jour : 15:41

Incendie à Rivière-du-Loup

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Les flammes ont lourdement endommagé un entrepôt de la rue Casgrain tôt dans la nuit du mercredi 22 juin à Rivière-du-Loup. Plus d’une vingtaine de pompiers du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL) ont combattu le brasier.

L’appel initial a été logé auprès des services d'urgence vers 1 h 45. Une épaisse fumée s’échappait du bâtiment. «Le feu était situé dans le comble, dont une partie sert à de l’entreposage. Mais le brasier était situé dans l’autre section, entre le vide technique et l’entretoit, ce qui n’a pas facilité notre intervention», a expliqué le directeur du SSIRDL, Éric Bérubé.

La priorité étant d’empêcher les flammes de se propager à la résidence jouxtant l’entrepôt, les sapeurs se sont rapidement affairés à les rabattre. «Les premiers jets ont été efficaces et nous avons été en mesure de taper le feu.»

La structure du bâtiment servant d’entrepôt pour l'entreprise Les Électriciens Desjardins a été lourdement endommagée. Il contenait principalement du filage. Selon M. Bérubé, une partie du matériel situé au rez-de-chaussée pourra être récupéré.

Quant au propriétaire, Éric Fraser, qui a assisté impuissant à la scène, il a tenu à rassurer sa clientèle. Malgré l’incendie, les opérations de l’entreprise ne seront pas affectées. «Dès ce matin, nos employés seront de retour avec les camions, les soumissions aussi, ça ne change rien à nos opérations», a-t-il confirmé.

Le bâtiment avait fait les frais de travaux de rénovation importants. « Je devais déménager le matériel dans l’ancien entrepôt Molson que je possède. Dans deux semaines, il y aurait eu moitié moins de matériel», a laissé tomber M. Fraser.

L'origine de l'incendie serait électrique. Les dommages sont évalués à près de 175 000 $.

DEUXIÈME APPEL

Alors que les pompiers prenaient le contrôle de la situation, un appel concernant un possible incendie de résidence située sur la rue St-Elzéar leur a été transmis. Une équipe s’est immédiatement rendue sur les lieux, où il y a eu plus de peur que de mal.

Il s’agit de fumée résiduelle du premier incendie qui s'est infiltrée à l’intérieur de la résidence et qui a fait craindre le pire à ses occupants.

 

Publicité