Publicité
16 mars 2016 - 08:41 | Mis à jour : 08:49

Coincé une cinquantaine d’heures sous une plaque d’acier

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Sainte-Rita - Un fermier de Sainte-Rita est demeuré coincé plus d’une cinquantaine d’heures sous une immense plaque d’acier jusqu'à son secours, mardi soir. Grièvement blessé aux jambes, son état de santé est considéré comme «sérieux, mais stable».

Selon nos informations, l’homme se trouvait dans ces conditions depuis dimanche après-midi. C’est un ami de la victime, inquiet de son absence, qui a découvert l’homme de 46 ans coincé au niveau des jambes entre un mur et la plaque d’acier dans un bâtiment de la ferme Taché dans la petite localité des Basques.

«Le fermier vit seul. Son ami, inquiet et sans nouvelle depuis quelques jours, s’est rendu à la ferme où il a découvert des vaches affamées alors que la traite n’avait pas été effectuée depuis quelques jours. C’est lui qui a retrouvé le fermier et a donné l’alerte aux services d’urgence», raconte le relationniste de la Sûreté du Québec, Claude Doiron.

Les pompiers ont procédé au retrait de la plaque afin de libérer le malheureux. Dans un premier temps, le blessé a été conduit au centre hospitalier de Trois-Pistoles avant d’être transféré au Centre hospitalier régional du Grand-Portage.

«Aux dernières informations transmises dans la nuit, on parlait toujours de blessures sérieuses, mais d’un état stable», a précisé le sergent Doiron.

SOLIDARITÉ

Dans un véritable élan de solidarité, des amis et collègues fermiers se sont présentés dès l’aube mercredi matin afin d’assurer la reprise des opérations quotidiennes de la ferme, dont les soins portés aux animaux et la production laitière.

ENQUÊTE

De son côté, la SQ a débuté une enquête afin d’éliminer tout élément criminel. Le dossier sera ensuite remis à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) qui procèdera à sa propre enquête et expertise des lieux.

 

Publicité