Publicité
6 novembre 2017 - 06:32 | Mis à jour : 09:02

Un 5e et dernier mandat pour Jean-Pierre Rioux à Trois-Pistoles

Geneviève Desjardins

Par Geneviève Desjardins, Journaliste

Pour une cinquième fois consécutive, c’est le maire sortant Jean-Pierre Rioux qui occupera à nouveau le poste de maire à la ville de Trois-Pistoles pour les quatre années à venir. M. Rioux a récolté 96% des voix, contre 2% pour Pierre-André Michaud et 2% pour Armand Malenfant.  

«Je remercie la population de m’avoir fait confiance pour un 5e mandat, ce n’est pas rien quand même. Je crois que la population accepte de voir que nous continuions le travail que nous avons commencé», commente-t-il en précisant que son conseil de ville a été élu par acclamation.

Après 20 ans d’expérience en tant que conseiller municipal et près de 15 ans en tant que maire, M. Rioux entamera son cinquième et dernier mandat à la mairie de Trois-Pistoles.

«Pour finaliser ma vie municipale, l’important serait de pouvoir faire de la place à des jeunes. Ça fera partie de l’un de mes dossiers, de donner l’ouverture à des gens pour leur donner toute l’information et les pistes possibles pour qu’ils se présentent comme maire ou comme conseiller», explique-t-il.

DOSSIERS IMPORTANTS

Tel qu’il l’a mentionné lors de sa campagne électorale des dernières semaines, Jean-Pierre Rioux souhaite faire du projet de la traverse Trois-Pistoles—Les Escoumins une réalité, avec l’appui de la Stratégie maritime du gouvernement du Québec, pour qu’à la suite du chantier maritime de 2020, les employés soient assurés de conserver leur emploi.

L’aménagement d’un centre de congrès, d’un complexe hôtelier et de restauration fera également partie de ses priorités afin de mettre la ville de Trois-Pistoles sur la carte et d’inciter les gens d’affaires à y organiser leurs rencontres. Dans cette même optique, il compte mettre en place un office du tourisme et de congrès.

M. Rioux porte également la population pistoloise dans son cœur: «On va faire des affaires pour eux», lance-t-il.

Il s’affairera notamment à soutenir la Maison Martin-Matte, à organiser des concerts fréquents à l’église de Notre-Dame-des-Neiges pour la mettre davantage en évidence et, à plus long terme, il travaillera sur un projet de réfection de la rue Notre-Dame.

Ce dernier mandat de Jean-Pierre Rioux devrait se terminer dans quatre ans, soit en 2021.

 

Publicité

Commentez cet article