Publicité
1 novembre 2017 - 14:07 | Mis à jour : 15:20

«L’agressivité et le salissage, ça ne mène rien» - Pierre Lévesque

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 8

Le candidat à la mairie de Rivière-du-Loup Pierre Levesque a qualifié la situation tendue entre le maire sortant Gaétan Gamache et le journaliste de la station de radio CIEL-FM Louis Deschênes de «regrettable» lors d’un point de presse tenu le 1er novembre. Il en a profité pour condamner la violence, tout en soulignant «qu’il y a deux facettes à une médaille».

Pierre Levesque n’hésite pas à se présenter comme étant le candidat du changement. «Dans les dernières semaines, ce qui s’est passé, c’est du jamais vu. Il y a eu une escalade importante. Ce qu’on souhaite dans une campagne c’est un débat d’idées. Il n’y a rien d’édifiant à ce qui s’est passé lundi à la radio. On a tous entendu le climat malsain qui y régnait», a-t-il commenté.

Gaétan Gamache a annoncé le 31 octobre qu’il avait porté plainte à la Sûreté du Québec pour des gestes de violence et d’intimidation qui auraient été commis à son égard par le journaliste de la radio locale CIEL-FM, Louis Deschênes.

Pierre Levesque a affirmé qu’il avait été victime de propos désobligeants de la part du maire Gaétan Gamache alors qu’il était directeur de l’organisme Rivière-du-Loup en spectacles. «J’ai eu des attaques sur mon intégrité professionnelle et on a injustement essayé de me relever de mes fonctions», a affirmé le candidat.  

Appelé à préciser la nature de ses relations avec la radio, Pierre Levesque a affirmé qu’il était prêt à collaborer avec ce média.

«On peut dire que c’est particulier la radio à Rivière-du-Loup, mais ces gens-là font un travail. Parfois dans les médias, il y a des moments où je ne suis pas d’accord avec certaines choses que les journalistes disent, des fois où je suis d’accord (…) Lorsque j’ai eu des insatisfactions envers la radio, je me suis assis avec les responsables et on en a discuté calmement et les choses se sont réglées», a-t-il conclu. Pierre Levesque a par ailleurs réitéré son appel au vote pour les citoyens le 5 novembre prochain. 
 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

8 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis un peu surpris de lire les commentaires précédents le mien.Comme beaucoup de gens, j'ai syntonisé la fameuse émission de lundi dernier à la radio locale.Je trouve prématuré de condamner qui que ce soit dans cette affaire car personne d'entre-nous n'a réellement été témoin de ce qui s'est passé dans l'après -émission où les choses auraient vraisemblablement dégénérées.
    Je suis contre toute forme de violence... C'est la violence qui engendre la violence.Rarement les instigateurs d'un tel mouvement y reconnaîtront leur responsabilité première...allant même parfois jusqu'à s'inscrire à titre de victime...la ruse des ruses!
    Je n'affirme rien de tout cela mais j'émets cette possibilité... Tient-elle la route?Je ne saurais dire mais je considère que nous devrions au moins se poser la question avant de monter aux barricades et condamner à l'aveuglette!Une enquête serait en cours...l'avenir nous le dira...d'ici là, assurons-nous de choisir les bonnes personnes pour nous représenter
    aux affaires municipales

    Un citoyen soucieux de notre avenir collectif. - 2017-11-02 10:09
  • Qui sème le vent récolte la tempête. Dans cette course à la mairie, nous sommes en présence de trois candidats. L'un est toujours à couteaux tirés avec son entourage, et les deux autres font preuve de civisme et se veulent rassembleurs. Je n'arrive pas à comprendre ceux qui continuent à défendre l'indéfendable. Sylvie Vignet et Pierre Lévesque n'ont jamais levé le ton et insulté quiconque. Et si Gaëtan Gamache se prend aux cheveux avec tous, c'est tout à fait normal que Pierre Lévesque cherche à ouvrir les yeux des électeurs. Ça ne faisait pas partie de son plan de match, et il n'aime pas ça, critiquer, mais il y a des limites à ne pas dépasser et il le dit. Bravo.

    verité - 2017-11-02 10:03
  • M Levesque, on verra bien si vous etes élu, si les choses vont se regler aussi facilement que ca...Une couple d entrevues avec St Pierre et c est moi qui dit que ca va etre regle....vous allez le voir dans votre soupe A moins que vous ayez un estomac de fer, on verra bien....

    On verra bien - 2017-11-02 09:08
  • Monsieur Lévesque, votre complaisance pour la radio n'y fera rien
    (... ces gens-là font un travail...) (pardon!!!). Si vous êtes élu, soyez assuré que les animateurs de notre radio poubelle ne vous lâchera pas. Que voulez-vous, c'est leur pain et leur beurre de tous les jours. Bonnes chances pour dimanche.

    aL - 2017-11-02 08:42
  • Quel opportunisme!! Votre indécence vous amène à profiter de cette dégradante situation pour fvous faire du capital politique alors que si vous étiez un homme digne et responsable (comme un maire doit l’être), vous auriez dénoncer la violence, sans équivoque. Franchement, vous décevez.

    François Morin - 2017-11-01 21:44
  • Très décevant les propos de M. lévesque. Vous me faites prendre ma décision: Je ne voterai pas pour vous, respectez les gens au lieu d'encourager la violence et la médiocrité d'une radio minable comme celle de Rivière-du-Loup!

    Respectueusement - 2017-11-01 19:56
  • Ce pourtant ce que vous avez fait M.Levesque lors de vos premiers mots comme candidat à la mairie......On voit toujours ce qui se passe dans la cour du voisin et non ce qui se passe dans notre propre cour.......Si vous êtes élu (ce n'est pas ce que je souhaite)...vous devrez mettre de l'eau dans votre vin.....

    Pierre M. Drayaf - 2017-11-01 15:39
  • Donc une victime d’agression et d’intimidation courre après, c’est ça que vous nous dites? Voilà le genre de propos qui tendent à conforter l’agresseur. Condamnez au lieu de faire de la très petite politique. De la noblesse un peu, que Diable!

    Francine - 2017-11-01 14:32