Publicité
26 octobre 2017 - 15:29 | Mis à jour : 15:51

Parc maritime: Sylvie Vignet se dit confiante

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 2

Au lendemain de la sortie du président de la Société Duvetnor, Jean Bédard, qui ne croit plus dans la viabilité du projet de Parc maritime de Rivière-du-Loup, la candidate à la mairie de Rivière-du-Loup et conseillère sortante Sylvie Vignet y est allé d’un véritable plaidoyer pour le projet dans sa forme actuelle... ou dans une autre.

«C’est important de faire un projet au quai de la pointe. Nous avons 10 M$ et il est encore là. La Société des traversiers du Québec est toujours là comme partenaire, il est faux de dire le contraire, la Société travaille avec la Ville à la recherche de solutions. Le travail continue.»

Dans l’éventualité où la STQ délaisserait le volet locatif pour faire cavalier seul, la candidate rappelle que lors de l’élaboration du projet initial la Société n’était pas impliquée. Elle lance donc un appel au calme. «Le dossier n’est pas à l’eau, il n’est pas en péril, nous avons encore tous les documents qui nous permettent de rapidement arriver à un beau projet à notre Pointe si un partenaire devait nous quitter.»

STQ

De son côté la Société des traversiers du Québec a confirmé son intention de collaborer avec le milieu et avec la Corporation du Carrefour maritime de Rivière-du-Loup. Du même souffle la STQ souligne n’avoir jamais considéré se retirer.

«C’est une bonne nouvelle, s’est réjouie Sylvie Vignet. Ça vient confirmer ce que je pense depuis le début.» Mais elle reproche au maire sortant et candidat, Gaétan Gamache, son opportunisme en ayant médiatisé le financement partiel du projet à quelques semaines de la campagne électorale alors qu’aucune entente officielle n’a encore été signée.

AVANCER DES PROJETS

Pour la candidate, le Carrefour maritime est l’illustration parfaite des difficultés qu’ont rencontré de nombreux projets louperivois au cours des quatre dernières années. Mme Vignet déplore que des documents portant sur le projet aient circulé avant même que le conseil d’administration de la Corporation du Carrefour maritime, sur lequel elle siège, n’en ait été informé.

«Nous avons eu une réunion tout juste avant les élections et il [Gaétan Gamache] nous disait qu’il ne pouvait pas nous donner d’information parce qu’il n’était pas assez certain. C’était la même chose au conseil de ville. Comment voulez-vous faire avancer les choses ? Les gens sont tenus dans le noir, l’information ne circule pas, et c’est comme ça dans tous les projets.»

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • @Désintéressé:
    Moi aussi je lis les commentaires et je ne suis pas du même avis que vous. Ce n'est pas parce que tu ne dénigre personne que tu n'es pas intéressant ou intéressante. Il faut peut-être bien les lire les commentaires.
    On gage tu que lundi le 6 nov. tout le monde va avoir voté pour le gagnant? Surtout les anonymes.

    René Lapointe - 2017-10-30 07:04
  • C'est drôle, je regarde toujours les commentaires après les déclarations des 3 candidats....Mais on semble se désintéresser des propos de Mme Vignet. Serait-ce qu'elle n'intéresse plus personne car elle n'a jamais su s'imposer au conseil ?

    désintéressé - 2017-10-28 13:30