Publicité
25 octobre 2017 - 06:54 | Mis à jour : 27 octobre 2017 - 15:23

Le candidat Vincent More vise la continuité à Notre-Dame-du-Portage

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

L’équipe en place à la tête de la municipalité de Notre-Dame-du-Portage se représente presque intégralement au conseil municipal. Vincent More sollicite un 2e mandat en tant que maire pour les élections municipales du 5 novembre prochain. La conseillère du siège numéro 1, Hélène Roussel a toutefois été remplacée par Suzette de Rome, élue par acclamation.

Selon le maire sortant Vincent More, le prochain mandat qu’il pourrait mener s’inscrit dans la continuité des projets déjà amorcés. «Nous voulons finaliser les travaux à la piscine municipale. Il faudra aussi trouver une nouvelle vocation pour l’église et le presbytère parce qu’un projet de cession approche. L’idée est de trouver une entente gagnant-gagnant pour pérenniser ces infrastructures», complète-t-il. Notons que M. More souhaite toujours réaliser le projet Espace Villégiature, dont les couts de construction sont évalués à 1,7 M$, dès que le montage financier sera bouclé. Il réunirait en une même infrastructure la piscine municipale, la bibliothèque et un café.

L’érosion côtière dans les secteurs du parc de l’Anse et du parc de la Grève est aussi un enjeu à considérer au cours du prochain mandat. M. More souligne qu’un réaménagement de la place de l’Église sera nécessaire, en partenariat avec l’école primaire et la fabrique de Notre-Dame-du-Portage, afin d’éviter que les entités ne se trouvent en vase clos.

Les conseillers Suzette de Rome (élue), Jacqueline Poirier, Marie Diament (élue), Emmanuelle Garnaud, Claude Caron (élu) et Stéphane Fraser (élu) appuient tous la candidature du maire sortant afin de maintenir l’équipe qui était déjà en place il y a quatre ans.

«Pour l’offre de loisirs, nous allons être à l’écoute des suggestions des citoyens. Nous devrons développer l’accès à la plage avec des sports comme le ‘’kitesurf’’ et le ‘’paddleboard’’. On a une belle offre en hiver avec le chalet des sports qu’il faut poursuivre», ajoute M. More.

Ce dernier est engagé en politique municipale à Notre-Dame-du-Portage depuis 2009 en tant que conseiller, puis a été élu comme maire en 2013. Il est le membre fondateur de la Corporation portageoise de développement et est chef d’entreprise de Nokomis Inc depuis 2005.

La candidate à la mairie Denise Côté, présidente de Patrimoine et Culture du Portage, s’oppose au maire sortant Vincent More. Mireille Savary s’oppose à Jacqueline Poirier pour le 2e siège de conseillère et Francine Pelletier affronte Emmanuelle Garnaud pour le 4e poste de conseillère.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • C'est aux gens du Portage de se lever et de parler haut et fort. Pas seulement parler du bout des lèvres.

    René Lapointe - 2017-10-25 12:13
  • Quel candidat va oser parler de fusion avec RDL ?? Pourquoi avoir si peur de demander une étude de fusion ?

    Pro fusion - 2017-10-25 11:40