Publicité
13 octobre 2017 - 13:17

Gaétan Gamache dévoile ses engagements électoraux

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 6

Le maire sortant de la Ville de Rivière-du-Loup Gaétan Gamache a présenté le 13 octobre ses engagements concernant le partage des services aux municipalités avoisinantes et ceux permettant de stimuler le développement économique dans le parc industriel.

Installé devant un boulevard Industriel fort bruyant, il a réitéré son intention d’offrir le service de traitement des eaux aux municipalités avoisinantes. «On se doit dans les prochaines années rapidement d’offrir autant à nos voisins de l’est que de l’ouest cette eau qui leur permettra aussi de se développer. Notre usine est performante et efficace», a précisé le candidat à la mairie de la Ville de Rivière-du-Loup, Gaétan Gamache.

Selon lui, le service incendie dispensé par la Ville pourrait être également offert à d’autres municipalités avoisinantes. Notre-Dame-du-Portage, Saint-Modeste et L’Isle-Verte bénéficient par ailleurs déjà de la couverture incendie assurée par Rivière-du-Loup. Le candidat souhaite ainsi que les maires des municipalités limitrophes aient les coudes serrés afin de «bâtir un grand Rivière-du-Loup uni». «Le mot fusion aujourd’hui n’est pas à la mode.  On n’a pas à travailler sur une fusion. On doit partager les services. Les gagnants seront les citoyens ou les entreprises», estime M. Gamache.

PARC INDUSTRIEL

Ce dernier souhaite également ouvrir le parc industriel de Rivière-du-Loup à toute la région. «On est ouverts comme ville-centre à être partenaire avec Cacouna, par exemple, qui a des grands désirs de parc industriel (…) notre parc industriel régional doit être axé vers la technologie et l’économie circulaire.»

Pour les détracteurs qui affirment que le maire sortant a refusé des entreprises qui souhaitaient s’installer dans le parc industriel, il répond que le désir premier de la Ville est de le remplir de manufactures et d’industries.

«Le parc industriel, ce sont tous les citoyens de Rivière-du-Loup qui paient pour ça. Si les entreprises intéressées ne créent pas d’emplois, on les invite à se trouver un endroit ailleurs sur notre territoire ou sur les territoires voisins. On doit garder nos terrains pour les entreprises les plus performantes dans le futur en lien avec la manufacture», complète Gaétan Gamache.

Il ajoute que le nouveau Fonds d’appui au rayonnement des régions pourrait être un levier supplémentaire pour le développement industriel régional. Le maire sortant a l’intention de poursuivre le travail amorcé avec le Service de développement économique, notamment en attraction de main d’œuvre. 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Escargot:
    Offrir le service de traitement des eaux aux municipalités avoisinantes, c'est vide de sens? le service d'incendie offert à ces municipalirés c'est aussi vide? Ouvrir le parc industriel à la région, c'est aussi vide?
    Le parc maritime, c'est encore rien?
    Ce n'est pas parce que nous ne voyons pas un édifice s'élever qu'il ne se passe rien.

    René Lapointe - 2017-10-16 16:12
  • On voit que M. Gamache, après 4 ans à œuvrer dans la dynamique du comté, comprend bien où il faut mettre les bons efforts : sur les ententes de services plutôt que sur les chimères que sont les regroupements (fusions) municipaux.

    De plus, il a tout à fait raison, le parc industriel avec ses terrains subventionnés par les contribuables doit être réservé aux entreprises de fabrication ou l’équivalent, mais pas pour des entreprises sans réelle valeur foncière ou pour des entreprises commerciales.

    Économix - 2017-10-15 23:57
  • Monsieur rené Lapointe, trouvez-moi donc ce qu'il y a de nouveau dans ce programme? C'est vide. Tous les aspirants-maires du Québec pourraient tenir ces propos. J'ai déjà voté pour gaëtan en 2013...mais il m'a tellement déçu. C'est un bon gars, mais il est nul comme maire. Ouvrez-vous les yeux.

    escargot - 2017-10-15 20:26
  • @ Escargot:
    Encore et toujours des commentaire d'anonymes sans aucune crédibilité.

    René Lapointe - 2017-10-14 21:17
  • Tout ce qui est dit là n'est que de la normalité, il n'y a rien de particulier. Qui plus est, Tout cela était déjà dans le panier de 2013, et ça n'a jamais été fait. Combien de mandats lui faudra-t-il pour venir à bout de ses promesse à ce rythme là ?

    escargot - 2017-10-14 13:40
  • Il y a effectivement des économies d’echelle à réaliser par le partage de services. Les municipalités limitrophes n’ont rien à perdre

    Simon D. - 2017-10-13 21:07