Publicité
16 août 2017 - 08:40 | Mis à jour : 12 septembre 2017 - 17:35

Poste de préfet de la MRC de Témiscouata

Gaétan Ouellet se lance dans la bataille

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Gaétan Ouellet de Témiscouata-sur-le-Lac sera candidat au poste de préfet de la MRC de Témiscouata en vue des élections municipales de novembre prochain. «J’ai pris ma décision après avoir consulté des intervenants, des maires et considéré mon bagage d’expériences», a indiqué M. Ouellet.

Au cours des dernières semaines, il analysait aussi la possibilité de poursuivre sa carrière professionnelle à l’intérieur du Mouvement Desjardins, dans un nouvel emploi à la suite de l’adhésion le 2 juin dernier du Centre financier aux entreprises de Témiscouata à la structure régionale de Desjardins pour le territoire du Bas-Saint-Laurent.

En plus de ses 20 ans dans le Mouvement Desjardins, l’ancien directeur du Centre financier aux entreprises a été directeur général de la SADC de Témiscouata pendant cinq ans. Originaire de Pohénégamook, il demeure depuis 17 ans dans le quartier Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac. Plus récemment, il s’est impliqué comme administrateur de la Chambre de commerce du Témiscouata.

VIVRE AU TÉMISCOUATA

Le thème de sa campagne est «Vivre au Témiscouata». Des municipalités peuvent perdre certains de leurs services de proximité comme l’épicerie du village, Gaétan Ouellet entend donc travailler pour promouvoir l’achat local. «Des emplois chez nous contribuent à maintenir les services de proximité et il faut des emplois pour ramener des familles. Dans certaines parties du territoire de la MRC, des maisons se vendent à 60 % de leur valeur; des personnes pensaient que l’argent pour leur retraite était dans la vente de leur propriété. Tout cela est lié, il faut créer des emplois pour avoir des familles et ainsi permettre la vente des maisons à un prix raisonnable», a expliqué Gaétan Ouellet.

Le candidat à la préfecture trouve aussi que certains dossiers ne progressent pas assez rapidement. «Il faut accélérer le processus pour le parachèvement de l’autoroute 85. D’autre part, on pourrait faire une gestion plus efficace du fonds éolien pour permettre des projets porteurs qui vont durer dans le temps. Il pourrait notamment servir pour améliorer la téléphonie cellulaire sur notre territoire, avec la collaboration des compagnies qui offrent le service», a précisé M. Ouellet. Il souhaite également une entente durable pour l’urgence de Pohénégamook afin, dit-il, «de mettre nos énergies sur d’autres dossiers».

L’ÉCONOMIE

L’économie sera au cœur de la campagne électorale de l’homme de 49 ans. À cet effet, il mise notamment sur son expérience dans les finances pour que la MRC accompagne les entreprises dans leurs projets. «Nous devons notamment simplifier la bureaucratie, créer un meilleur partage d’informations entre la MRC, la SADC, Emploi-Québec et la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. Les dossiers doivent être analysés une seule fois et nous pouvons avoir une collaboration étroite entre les partenaires. Nous devons aussi valoriser les parcs industriels, être plus agressifs dans la promotion», a-t-il expliqué.

Gaétan Ouellet voit également la création d’un office du tourisme et de congrès pour l’ensemble du territoire de la MRC de Témiscouata : «Cet organisme travaillerait pour que 50 000 visiteurs restent pendant trois nuitées au Témiscouata. Pour cela, il faut mettre à l’avant-plan le parc national du Lac-Témiscouata de même que 7 à 10 autres produits touristiques comme la piste cyclable, Aster, etc.»

Au cours des prochaines semaines, Gaétan Ouellet sillonnera la MRC de Témiscouata pour rencontrer les citoyens et les maires afin de connaitre leurs attentes et présenter son programme électoral qu’il entend bonifier au fil du temps.

Notez finalement que Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata depuis quatre ans, a également confirmé qu’elle sollicitera un deuxième mandat de la part des citoyens en novembre prochain.

Publicité

Commentez cet article