Publicité
8 juillet 2013 - 15:42 | Mis à jour : 16:25

MusiqueFest: 8 000 spectateurs comblés

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Rivière-du-Loup – Environ 8 000 personnes se sont déplacées au Parc du Campus-et-de-la-Cité pour assister aux trois soirs de concerts prévus dans le cadre du MusiqueFest. Neuf artistes du Québec se sont produits en spectacle de 19 h à 23 h 30.

Le Musique Fest s'est amorcé le 4 juillet dernier avec la présentation de trois concerts rythmés à Rivière-du-Loup. Le public a pu entendre Karim Ouellet, nouvelle sensation de l’heure, un hommage aux Doors par le groupe The Celebration of the Lizard et finalement, le clou de cette première soirée, Kaïn. Ce dernier a fait l’éloge de la solidarité des « gens des régions » lorsqu’il a présenté sa pièce « Si on se t’nait », ce qui n’a pas manqué de faire vivement réagir la foule.

Lors du deuxième soir de spectacles, l’ambiance était à la fête avec les prestations de Jimmy Rouleau, David Jalbert et finalement Robert Charlebois. L’énergie était à son comble lors que celui qui possède plus de 50 ans de carrière derrière la cravate est monté sur la scène pour présenter ses plus grands succès au public de Rivière-du-Loup. Plusieurs se sont levés pour danser au son de la musique de cet artiste d’expérience.

Jimmy Rouleau, auteur-compositeur-interprète de musique folk a affirmé être fier de son expérience sur la scène du Musique Fest. « C’est un des gros spectacles que j’ai faits avec mon groupe. Robert Charlebois, c’est comme une icône pour moi et c’est inspirant de savoir que j’ai fait sa première partie.»

Se sont produits lors de la soirée de clôture Final State, les Vilains Pingouins et Les Colocs. Beaucoup attendaient ce dernier concert avec impatience. Il s’agissait d’un spectacle unique présenté seulement à Rivière-du-Loup. Pour l’occasion, Loco Locass, Mara Tremblay, Marc Déry et Yann Perreault sont montés sur la scène afin de remplacer Dédé Fortin au chant. Les membres des groupes bondissaient dans tous les sens et la foule en a fait autant, récitant les paroles de presque toutes les chansons simultanément.  On pourrait résumer ce concert par un seul mot : énergie. Tant du côté de la foule que de la scène. Il est difficile de faire autrement lorsqu’on ouvre le bal avec la chanson « Passe moé ‘a puck ».

Marie-Claude Durand, responsable des communications de la Corporation du Centre culturel de Rivière-du-Loup s’est dite satisfaite de la réaction du public de Rivière-du-Loup. « 8000 personnes, c’est un peu moins que ce à quoi on s’attendait mais les gens ont répondu en grand nombre pour le concert des Colocs de samedi. » Elle a affirmé que c’est beaucoup de travail et d’investissement que de faire venir des artistes en région en été. « On revient l’année prochaine avec un autre Musique Fest et quelques petits changements à l’horaire des spectacles.»

Publicité

Commentez cet article