Publicité
31 mars 2018 - 14:20

Vernissage familial de «Moi à l’œuvre» au Centre d’art de Kamouraska

Le Centre d’art de Kamouraska ouvre ses portes le samedi 7 avril dès 10 h avec le vernissage familial de l’exposition «Moi à l’œuvre». Jus d’honneur, friandises, grignotines et découverte de l’exposition sont au programme.

Présentée sous la forme d’un parcours artistique participatif, cette exposition convie les petits comme les plus grands dans l’univers des artistes Josée Bourgoin, Marie Pierre Daigle et Fernande Forest. L'équipe était également composée de Mathieu Rivest de Saint-Alexandre-de-Kamouraska, Ariane Fortin de Kamouraska et Véronique Drouin de Saint-Germain-de-Kamouraska. L’exposition met en scène des œuvres résultant d’une étroite collaboration entre ces artistes visuelles et près de 400 enfants, rencontrés dans le cadre du programme d’éducation artistique du même nom. L’exposition «Moi à l’œuvre» se poursuivra jusqu’au 27 mai, du jeudi au dimanche.

ENSEMBLE

Afin de souligner la cinquième édition de «Moi à l’œuvre», l’équipe a décidé d’explorer cette année les significations d’un mot qui, bien qu’élémentaire, est porteur d’espoir : ensemble. Les artistes ont trouvé les échos de ce mot dans leur pratique respective et ont intégré leur conception du vivre-ensemble dans la création des quatre ateliers du programme. Les traits d’un groupe se dessinent à partir des forces et des qualités des humains qui le composent. Le tout est la somme de ses parties, décuplé par la puissance des liens nous unissant à ceux qui nous entourent.

Le Centre d’art de Kamouraska croit fermement qu’il est primordial de mettre en contact les enfants avec des artistes de leur territoire et d’enseigner l’expression de leurs émotions par le biais des arts, et ce dès le plus jeune âge. Il s’agit de la cinquième édition du programme et, chaque année, un nombre de plus en plus élevé d’enfants sont rencontrés, signe que le programme connaît un vif succès. Le projet est d’ailleurs lauréat du Gala Ambassadeurs du Kamouraska 2017 dans la catégorie «Bons coups – organismes».

Soumis aux aléas des politiques gouvernementales et des différents programmes de subvention, le Centre d’art de Kamouraska se doit de trouver le financement nécessaire à ce qu’une sixième édition de «Moi à l’œuvre» soit offerte aux enfants du Kamouraska en 2018-2019. C’est pour cette raison qu’il lancera très bientôt une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche Bas-Saint-Laurent. Les citoyennes et citoyennes, les organismes et les entreprises seront donc invités à y participer.

 

Publicité

Commentez cet article