Publicité
27 février 2018 - 13:30

Première prestation de l’artiste en résidence Véronique Bilodeau

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La première artiste en résidence du Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup, Véronique Bilodeau, a présenté sa première prestation d’une série de cinq le 23 février dans l’Espace des Grands rendez-vous Berger avant le spectacle «Nos incontournables», qui réunissait sur la scène Mario Pelchat, Natasha St-Pierre, Paul Daraiche, Laurence Jalbert, Christian-Marc Gendron, Manon Séguin et Cindy Daniel. 

«Je suis une grande fan de Laurence Jalbert et ça m’a donné l’occasion de lui parler, je suis vraiment comblée», a-t-elle souligné d’entrée de jeu. Véronique Bilodeau a présenté ses compositions pendant plus de 30 minutes avant le spectacle. Cette occasion lui a permis de présenter son EP, un mini-album, «Des croches et des côtes» et de présenter ses œuvres à un public différent.

«J’ai choisi mes dates de spectacles en fonction du public qui allait assister aux shows du Centre culturel. Je sais que selon certaines tranches d’âge, beaucoup me disent qu’ils se reconnaissent dans mes textes. Je propose une perspective féminine sur différents sujets dans mes chansons. Ce que je préfère, ce sont les rencontres. Les gens viennent me parler après les spectacles et me racontent leurs histoires», ajoute-t-elle. La Rimouskoise Véronique Bilodeau a remporté huit prix au Tremplin de Dégelis en 2013 et s’est également démarquée au Festival en chanson de Petite-Vallée en empochant le prix de la guitare en 2015. Elle est diplômée de l’École nationale de la chanson de Granby.

Véronique Bilodeau sera également sur la scène de l’Espace des Grands rendez-vous Berger le 3 mars (Simon Leblanc), le 17 mars (2Frères), le 28 avril (Robert Charlebois) et le 11 mai (Katherine Levac). La résidence d’artiste comprend cinq cours de musique à l’École de musique Alain-Caron, de l’hébergement à l’hôtel Quality Inn de Rivière-du-Loup, de la publicité dans le journal Info Dimanche, un enregistrement studio au Camp musical Saint-Alexandre, de même qu’une formation en communication de Sylvain Dionne.

Publicité

Commentez cet article