Publicité
7 janvier 2018 - 07:08

25 ans de vie culturelle au KRTB

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

*En 2017, votre journal Info Dimanche a célébré ses 25 ans de publication. En cette année particulière, nous vous offrons un retour sur certains des faits ayant marqué notre région en compagnie de ceux qui les ont animés.

Les 25 dernières années n’ont pas été de tout repos dans le milieu culturel. La région du KRTB peut compter sur la présence du prolifique auteur et homme politique engagé Victor-Lévy Beaulieu afin de stimuler la création culturelle dans les Basques. Rivière-du-Loup a également reçu la visite de l’artiste internationale Céline Dion à cinq reprises entre 1985 et 1993, et cela sans compter les nombreux artistes régionaux, promoteurs et organisateurs qui ont su faire briller la région.

En octobre 1997, Victor-Lévy Beaulieu a remporté un prix Gémeaux pour le meilleur texte de téléroman, accordé à son œuvre Bouscotte. Cette série a été en partie filmée à Saint-Jean-de-Dieu, dans la maison ancestrale de la famille d’Auteuil sur la rue Principale. L’auteur et romancier a remporté trois fois le prix Gémeaux du meilleur texte pour L’Héritage et un prix Anik pour Montréal P.Q. Il s’est également démarqué à travers les années pour son implication politique et pour les Productions théâtrales des Trois-Pistoles au Caveau-Théâtre  en plus de ses œuvres littéraires. Il a fondé en 1995 les Éditions Trois-Pistoles, qu’il dirige encore aujourd’hui. En 2011, Victor-Lévy Beaulieu a remporté le Grand Prix de l'Académie du cinéma et de la télévision pour son œuvre prolifique. Il avait refusé d’aller accepter ce prix au gala des prix Gémeaux puisque la remise avait lieu hors des ondes télévisées pour la toute première fois.

Notons également la riche contribution du festival de contes et récits les Grandes gueules de Trois-Pistoles qui fait voyager la tradition de l’art de la parole et de la tradition orale de partout dans le monde dans les Basques et toute la région, et ce depuis 1997. Depuis 2011, le rendez-vous déploie ses ailes un peu partout de Chaudière-Appalaches jusqu’en Gaspésie.

SPECTACLES

La vedette internationale Céline Dion a présenté cinq spectacles à Rivière-du-Loup entre 1985 et 1993, dont deux alors qu’Info Dimanche était présent sur le territoire, en octobre et en avril 1993. La journaliste Monique Dionne avait par ailleurs obtenu une rencontre exclusive avec la chanteuse dans sa loge du Centre culturel lors de son spectacle en octobre.

Éric Lapointe, bien connu du public québécois est monté à quatre reprises sur la scène du Centre culturel, en 1999, 2003, 2005 et 2008. Il était également venu au Centre Premier Tech en 2013 avec le groupe Dance Laury Dance.

Un essai de spectacle en plein air a été réalisé le 7 juillet 2012 avec Radio Radio et Jean Leloup dans le cadre de l’évènement «Show de l’été» tenu au tout nouveau parc du Campus-et-de-la-Cité par l’organisme Rivière-du-Loup en spectacles. Voyant le succès de cette recette, la décision a été prise de reconduire l’évènement musical en plein air.

Le MusiqueFest du 4 au 6 juillet 2013 a permis d’accueillir Vilain Pingouin, Robert Charlebois, Karim Ouellet, Kaïn, Jimmy Rouleau, Les Colocs, Final State et David Jalbert dans le parc du Campus-et-de-la-Cité. L’évènement avait causé des pertes financières importantes pour Rivière-du-Loup en spectacles, qui a décidé de mettre une pause sur les évènements présentés à l’extérieur.

VIE CULTURELLE

La mise en place de l’École de musique Alain-Caron sur la rue Sainte-Anne à Rivière-du-Loup, dans un lieu d’enseignement physique fixe a aussi marqué les esprits. L’inauguration de l’ÉMAC, située près du Centre culturel Berger, a eu lieu le 11 avril 2011, après 20 années d’existence de l’école de musique décentralisée. Le projet était évalué à 3,65 M$.

Soulignons que l’École de musique du Témiscouata célèbre par ailleurs en 2018 son 20e anniversaire d’existence.

ARTISTES

L’auteure-compositrice-interprète originaire de Témiscouata-sur-le-Lac, quartier Cabano, Ingrid St-Pierre, a lancé en 2011 son tout premier album «Ma petite mam’zelle de chemin». Elle n’a pas mis de temps à se démarquer puisque sa chanson «Mercure au chrome et p’tits pansements» a été jouée quotidiennement sur les ondes radios de la province. En tournée partout à travers le Québec et même en Europe avec Robert Charlebois, Ingrid St-Pierre a certainement su tracer son chemin. En 2014, elle a été nommée porte-parole pour la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer. Elle a lancé son 3e album intitulé «Tokyo» en 2015.

La mise sur pied d’évènements culturels et de concours récurrents tels que le Tremplin de Dégelis, Trois-Pistoles en chansons et Propulse ta voix permettent de faire découvrir de nouveaux talents et de dynamiser le milieu culturel de la région. Trois-Pistoles en chansons fêtait son 10e anniversaire en 2016. Le Tremplin de Dégelis tiendra quant à lui sa 19e présentation en 2018. Ce concours a vu passer de grands artistes tels qu’André Sauvé, Philippe Laprise, Maxime Landry, Sophie Pelletier, Klô Pelgag, Jason Guérette et bien d’autres.

L’expérience culturelle intensive «la marée au 1 000 vagues», une création collective de 610 mètres de long par plus d’un mètre de haut s’est déroulée à l’été 2001 à la Pointe de Rivière-du-Loup. Cette création a permis à 1 000 participants, initiés aux arts ou non, du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario de vivre une expérience culturelle hors pair. À chaque heure, 100 personnes intervenaient sur la toile et créaient sur une surface de deux pieds par quatre pieds et tout en étant accompagnées par un artiste professionnel. Armand Vaillancourt a par ailleurs participé à cette création. L’évènement qui a accueilli plus de 16 000 personnes a fait parler de Rivière-du-Loup et du Musée du Bas-Saint-Laurent partout au Québec.

Tout cela en incluant tous les festivals, évènements et spectacles qui permettent aux artistes de la région d’en mettre plein la vue aux citoyens du KRTB année après année.

 

Publicité

Commentez cet article