Publicité
10 novembre 2017 - 10:50

Un roman d’une surprenante actualité

Toutes les réactions 2

Le samedi 11 novembre, Aubert Ouellet, originaire de la MRC des Basques viendra présenter son roman «Cacher le scandale» à la Librairie du Portage de Rivière-du-Loup. Il sera présent de 12 h à 15 h 30 pour échanger avec ses lecteurs et dédicacer son livre.

L’action du roman se déroule dans la MRC des Basques, ainsi qu’à Rivière-du-Loup et à Québec. Ce roman fait revivre le contexte historique du milieu du 20e siècle. Il évoque le climat économique, politique, culturel et religieux qui prévalait au tournant de la Révolution tranquille. L’auteur raconte l’histoire de Louise, jeune fille violée à l’âge de 17 ans par un homme qu’elle refuse de dénoncer. Elle est contrainte d’aller se cacher à Québec pour éviter le scandale.

Dans le centre pour mères célibataires qui l’accueille, elle subit d’énormes pressions pour qu’elle abandonne son bébé. Louise trouve la force de mettre en place un stratagème pour déjouer la bureaucratie de l’adoption.

Un contrôle social serré pesait alors lourdement sur les familles. Pourtant, des gens se permettaient, tout comme aujourd’hui, des comportements destructeurs. Les victimes étaient souvent celles qui subissaient l’opprobre. 

Aubert Ouellet, l’auteur de ce roman, est originaire de la MRC des Basques dans le Bas-Saint-Laurent. Après des études en service social et en économique, il fit carrière en recherche, en enseignement et comme administrateur d’État pour le gouvernement du Québec. Il a signé plusieurs publications à caractère scientifique ou politique. Il est l’auteur de la «Belle de l’est», traitant de l’histoire de Notre-Dame-du-Portage, publié en 2015. Il en est à son premier roman.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Quelle belle idée de cadeau pour Noël!
    BRAVO Aubert Ouellet...

    Constance Céline B. - 2017-11-11 16:56
  • Cet article est tout à fait juste.
    Il décrit très bien le roman de monsieur Ouellet
    Et c’est que par les temps qui courent, il convient très bien de dire que c’est d’une étonnante actualité

    Iréne Bernier - 2017-11-10 18:53