Publicité
1 octobre 2017 - 06:55

La «Marée grise» de Benoit Murray

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Six ans après avoir lancé son tout premier album, l’auteur-compositeur-interprète Benoit Murray revient sur la scène et présente «Marée grise». Le nouvel opus de ce Louperivois d’adoption a été enregistré au Studio Desjardins du Camp musical de Saint-Alexandre-de-Kamouraska.

Il présente encore une fois des chansons avec des sonorités folk de sa voix rocailleuse et singulière. Sa carrière était sur une belle lancée en 2011, alors qu’il s’était produit en spectacle dans l’est du Québec ainsi que dans une salle de la Place des Arts de Montréal. Même s’il a pris une pause pendant quelques années, cet artiste ne cesse d’écrire et de composer.

«Le titre la ‘’Marée grise’’, c’est parce que je crois que la température idéale pour me sentir inspiré, c’est le temps nuageux, grisâtre dans le coin de la Gaspésie. C’est pour moi un moteur de création», explique Benoit Murray.

Les chansons sur ce nouvel album abordent l’absurdité de tous les jours. La «Marée grise», c’est aussi le béton qui se fait parfois omniprésent dans notre quotidien. Sa chanson «L’alcool» s’est d’ailleurs petit à petit taillée une place dans les radios au cours des dernières semaines.

 

 

Benoit Murray s’est bien entourée pour cette deuxième production, avec le Louperivois Guillaume Malenfant à la guitare, François Millette à la basse et Michel Lamontagne à la batterie. C’est l’auteur-compositeur-interprète Jimmy Rouleau qui a pris en main la réalisation de l’album au studio du Camp musical de Saint-Alexandre, il y a deux ans et demi.

Benoit Murray sera en spectacle le 7 octobre à la microbrasserie Aux Fous Brassant présenter cet album au public louperivois. Il prévoit également des prestations à Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières et Montréal.

Publicité

Commentez cet article