Publicité
27 septembre 2017 - 15:04

Une «Constellation» de bâtons électriques chez Viandes duBreton

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

L’usine des Viandes duBreton à Rivière-du-Loup compte désormais sur sa façade une œuvre d’art grand format conçue sur mesure par l’artiste du Kamouraska Émilie Rondeau. Elle a été inaugurée officiellement le 27 septembre, bien qu’installée depuis la fin de semaine précédente.

Dans la foulée du changement de mentalité de l’entreprise et de son implication pour le bienêtre animal, les bâtons électriques, auparavant utilisés pour manipuler les animaux de l’abattoir à la ferme, ont été mis au service de l’œuvre, intitulée «Constellation». «Nous avons fait le choix de faire les choses différemment. Aller dans une voie standard n'était pas une option», complète Vincent Breton, président de l'entreprise Les Viandes duBreton. Elle s’est dirigée il y a quelques années vers une voie biologique et naturelle pour l’élevage des porcs.

Pour l’artiste Émilie Rondeau c’est un privilège de s'inscrire dans l'espace public. Il s’agit pour elle d’une première conception destinée à une entreprise privée. «C’est une œuvre pérenne. J’avais la mission de changer les bâtons électriques en objet de poésie. Un miroir intégré à l’œuvre permet un changement en temps réel, en harmonie avec l’environnement. J’espère que cela donnera l'idée à d'autres entreprises de faire le lien avec le monde de l'art», souligne Mme Rondeau.

Les curieux pourront donc observer un porc au cœur d’un paysage composé d’une route dorée et d’un pré de verdure. Une constellation faite à partir de bâtons électriques se trouve sous un croissant de lune et un carré de ciel bleu.

La création de cette installation artistique coïncide avec la 2e année de l’engagement pris en septembre 2015 de produire 300 000 porcs sans cages supplémentaires avant la fin de 2018. À ce jour, 165 000 porcs ont été produits en lien avec ce projet.

Publicité

Commentez cet article