Publicité
13 juillet 2017 - 10:28

Critique musicale

Misses Satchmo, du jazz revisité

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La série de concerts «Mercredis shows» de Rivière-du-Loup en spectacle s'est énergiquement amorcée le 12 juillet avec la prestation du groupe Misses Satchmo. Malgré quelques accrochages instrumentaux, ces musiciens virtuoses ont su contaminer le public rassemblé à la Goélette avec leur plaisir de jouer du jazz pour leur premier spectacle de cette tournée du ROSEQ. 

Misses Satchmo redessine, remodèle et revisite des classiques du jazz de la Nouvelle-Orléans, dont plusieurs chansons de Louis Armstrong. Avec la voix de Lysandre Champagne remplaçant celle du célèbre chanteur, on doit s'attendre à une toute nouvelle couleur musicale, notamment dans leur version de «Jonah and the Whale». Chantant aussi bien qu'elle maitrise la trompette, son instrument de prédilection, Lysandre Champagne était accompagnée pour l'occasion de Vincent P. Ravary à la batterie, Francois Jalbert à la guitare, Alexandre Tremblay à la contrebasse et Yvan Belleau à la clarinette et au saxophone.

De longs segments instrumentaux sont venus confirmer que le caractère parfois plus posé du jazz peut parfois être trompeur. Il fournit une liberté sans pareille pour provoquer des solos, une occasion que Misses Satchmo n'a pas hésité à saisir. Yvan Belleau l'a d'ailleurs démontré à plusieurs reprises.

La communication entre tous ces musiciens était primordiale, surtout pour un tout premier concert de tournée. Ils ont relevé le défi devant une Goélette à moitié remplie de spectateurs. Une savante version de «Womanizer» de Britney Spears à la sauce jazz n'a fait que confirmer leur talent d'arrangeurs et d'interprètes. 

En première partie, le public a eu droit à une prestation de Véronique Bilodeau, auteure-compositeure-interprète de Rimouski. Elle a livré des textes riches, d'une voix bien assurée. Sa tournée dans la région cet été fera certainement murir sa présence sur scène. Il sera possible de la revoir lors des jeudis midis en musique au Parc Blais de Rivière-du-Loup ce midi, ou encore à Témiscouata-sur-le-Lac le 29 juillet. 

Publicité

Commentez cet article