Publicité
15 avril 2017 - 06:02

À la découverte de l’Afrique, une première réussie

Le 25 mars a eu lieu à l’École de musique Alain-Caron de Rivière-du-Loup l’évènement «À la découverte de l’Afrique». Organisé par Joseph Wadjiri, camerounais d’origine installé dans la région depuis près de cinq ans, cette journée permettait de découvrir plusieurs facettes de la culture africaine.

En après-midi, les gens ont pu s’initier aux percussions et à la danse africaine, mais ont aussi pu profiter de la présence du conteur et musicien Zagor Essouma, d’origine camerounaise.

La soirée a ensuite débuté avec un souper préparé par le sénégalais Sellé Dramé, suivi de la conférence «Vues d’Afrique» du rwandais Christophe Ukundayezu. Le reste de la soirée était consacrée à la musique et à la danse. Plusieurs artistes ont performé sur scène et ont contribué à créer une véritable ambiance de fête : Zagor Essouma, le groupe de percussions et de danse Sadaka, Sylvain Poirier Trio, en plus des animations dynamiques de Joseph Wadjiri et de Papa Noël Sow.

Cette première présentation a attiré près d’une centaine de personnes. Avec cette première édition de «À la découverte de l’Afrique», 150$ ont été amassés, dont 75$ seront versés à l’association africaine pour enfants L’espoir fait vivre. Cette association soutient des projets visant l’amélioration de la qualité de vie des enfants d’un village camerounais nommé Bonako. L’autre 75$ sera utilisé pour promouvoir la culture africaine à Rivière-du-Loup. L’évènement sera présenté à nouveau février prochain, afin de souligner le Mois de l’Histoire des noirs.

Publicité

Commentez cet article