Publicité
8 avril 2017 - 06:02

Chronique cinéma

La Belle et la Bête : un classique revisité

Jo-Annie Lagacé

Par Jo-Annie Lagacé

Dans le monde de Disney, il y a des personnages qui ne quitteront jamais l’imaginaire: Cendrillon, la Petite Sirène, Blanche-Neige… la Belle et la Bête.  Aujourd’hui, pour le plaisir des petits comme des grands enfants, ce conte reprend vie.

Pour avoir refusé l’hospitalité à une vieille sorcière mal en point lors d’un bal, le prince est condamné à vivre sous la forme d’une bête pour l’éternité. Quelques convives présents à la soirée dansante ont pour leur part pris la forme de différents objets du château, tels qu'une horloge, un chandelier, une armoire, un piano ou encore une théière. La seule façon de rompre le sortilège serait que le prince tombe amoureux et qu’il soit aimé en retour avant la tombée du dernier pétale d’une rose laissée par la sorcière. Pendant des années, le prince, son château et ses convives vivent ainsi reclus et tombent dans l’oubli des habitants.

Pendant ce temps, dans un petit village non loin du château vit Belle. La jeune femme, rêveuse, et romantique subit l’ire des villageois parce qu’elle aime lire et apprendre. Elle attire aussi la jalousie des autres femmes du village; alors que tous les regards sont rivés sur Gaston, un preux chasseur, attisant fierté et convoitise, lui n’a de yeux que pour Belle, la seule qui résiste à son charme et à son pouvoir.

Une nuit, Maurice, le père de Belle part faire des courses dans un village voisin, se perd et doit s’abriter au château de la Bête qui le fait par la suite prisonnier. Sentant le danger, Belle vient au secours de son père et prend sa place dans le cachot. Tout d’abord craintive et vindicative, la Belle apprivoisera la Bête et ensemble, ils apprendront à voir au-delà des apparences…

Tout d’abord, je dois dire que j’ai certainement vu la majorité des (vieux) films de Disney. Ceux sortis en dessins animés, dans les années 90. Je me souviens de la Belle et la Bête, mais les détails du film sont un peu flous dans ma mémoire, c’était donc une joie pour moi de revisiter ce classique au goût du jour. Premier constat : il y a trop de chansons, interprétées par les personnages et la traduction de celles-ci est plus ou moins satisfaisante. Deuxième constat : le film est trop long. J’attendais la fin avec impatience, même si, globalement, le film est intéressant. Troisième constat : le film vaut tout de même la peine d’être vu, ne serait-ce que pour revivre ce conte de Disney qui a marqué notre jeunesse.

Publicité

Commentez cet article