Publicité
6 avril 2017 - 06:03

La comédienne Carla Turcotte fait un saut dans son patelin

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

La comédienne Carla Turcotte était au Témiscouata le 30 mars dernier. Elle a notamment parlé de son parcours à des élèves du secondaire à l’occasion du Salon de l’emploi du Témiscouata. «Je veux inciter les jeunes à suivre leurs rêves», a mentionné la jeune femme de 24 ans.

C’est à l’invitation de Jacques Sansfaçon du Service Accès-Emploi que Carla Turcotte a donc parlé de sa profession aux élèves qui ont visité le Salon de l’emploi. Elle a aussi participé à un cours d’art dramatique un peu plus tôt dans la journée. Carla a terminé un DEC Arts et lettres, profil cinéma et communication.

FILMS ET SÉRIES

«J’ai commencé à 16 ans, dans deux films du cinéaste Rafaël Ouellet de Dégelis (New Denmark 2008 et Finissant(e)s 2009)», a indiqué Carla qui est également native de Dégelis. Depuis, Carla a participé à plusieurs films, séries télévisées et émissions web.

Elle a joué le rôle de Suzie dans le film Camion, de Rafaël Ouellet également. Une serveuse dans Nelly, Chloé dans La Chasse au collet, Simone dans L’été, Julie dans Amsterdam, Laurence dans Sarah préfère la course et Mélanie dans L’affaire Dumont sont d’autres rôles campés par la comédienne.

Elle a aussi fait partie de plusieurs séries télévisées, entre autres L’auberge du chien noir (Alice) en 2016, Blue Moon (Johanne) en 2015 et Unité 9 (l’amoureuse de Sandy) en 2015-2016. On note une participation remarquée dans la série web et télé Féminin/Féminin.

SES RACINES

Carla Turcotte s’est transformée en cinéaste le temps d’un court métrage documentaire, un hommage à ses racines, son père : Des grandes journées d’temps. «C’est la passion d’un homme, d’un chasseur; un regard de moi et mon frère sur la chasse et notre famille», a expliqué Carla à propos de son film tourné au Témiscouata.

 

Publicité

Commentez cet article