Publicité
24 janvier 2017 - 13:45

Les quatre équipes du concours Ville et villages en images en tournage

Le 19 janvier, les gagnants du concours Ville et villages en images, dans le cadre du Festival du film de Rivière-du-Loup, ont rencontré les professionnels en cinéma qui les accompagneront dans la réalisation de leur film, dont le tournage s’est déroulé du 20 au 22 janvier.

Quatre équipes ont vécu le défi d’une première expérience de plateau de tournage et ont réalisé  en trois jours un court-métrage mettant en vedette une municipalité de la MRC.

À Saint-Antonin, c’est l’équipe de Julie DeCourval, Jean-Roch Boucher et Gaétan Michaud qui a participé à la réalisation d’un court-métrage, assistée par Victoria Kpotchie, Geneviève Dunn et Marie Gareau, étudiantes à l’École des métiers du cinéma et de la vidéo. Il y a 40 ans, Saint-Antonin accueillait la populaire émission «Soirée canadienne» et c’est dans cette ambiance folklorique que l’équipe a décidé de présenter la culture locale de cette municipalité, et son impact dans le milieu depuis la diffusion de l’émission.

SAINT-ÉPIPHANE

À Saint-Épiphane, l’équipe est composée de Sébastien Dubé, Rachelle Caron, François Larouche et Dany Dupuis, qui ont été accompagnés de Maxime Varennes, Étienne Destroismaisons et Lise Duprey, étudiants à l’École des métiers du cinéma et de la vidéo. Cette équipe a choisi de réaliser un court-métrage sur l’un des derniers moulins à vapeur au bois du Canada, toujours en fonction encore aujourd'hui. Le savoir-faire ancien associé au travail du bois et les différentes anecdotes sur ce patrimoine industriel unique vont, sans aucun doute, soulever l’intérêt des jeunes et moins jeunes.

NOTRE-DAME-DU-PORTAGE

L’équipe de Notre-Dame-du-Portage, composée d’Hélène Roussel, d’Hélène St-Pierre, de Marie Diament et de Suzette de Rome a choisi, quant à elle, de présenter un élément oublié du patrimoine portageois, soit les fournils. Sous forme de documentaire, l’équipe composée de Farid Kassouf, Benedict Tetreault-Boyle et Gabriela MacLeod, désire faire revivre les souvenirs d’été d’une partie de la population qui utilisait ces petites maisons d’été lors des vacances de nombreux bourgeois à Notre-Dame-du-Portage. 

Cette année, un 4e court-métrage surprise a été réalisé, et ce, par une équipe de la cellule Kino de Sherbrooke, composée de Matthew Gaines, Alec O'Reilly et Jérémie Labelle. Leur court-métrage porte sur un élément du patrimoine bâti de Rivière-du-Loup, soit un des lieux mythiques de l région lié au cinéma qui célèbre cette année 100 ans d’existence : le Cinéma Princesse.

Les courts-métrages réalisés seront présentés au cinéma Princesse, le 11 février dès 10 h, dans la programmation locale du Festival du film de Rivière-du-Loup, qui se déroulera du 9 au 12 février. Le concours Ville et villages en images est organisé par Sparages, en partenariat avec la MRC de Rivière-du-Loup. Pour obtenir plus d’informations sur le festival du film de Rivière-du-Loup, consultez le www.vuesrdl.com.

 

Publicité

Commentez cet article