Publicité
23 décembre 2016 - 06:57

Apprendre le dessin, page par page

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Artiste dans les écoles de la région depuis 15 ans et maniaque de livres sur le dessin, Yves Harrisson a lancé son tout premier livre «Le dessin progressif», qui s’adresse à la fois aux jeunes débutants, mais aussi aux professeurs et parents qui souhaitent développer le talent artistique de leur enfant.

Il y a six ans, M. Harrisson s’est découvert une vocation pour l’enseignement. Il donne des ateliers en parascolaire, sur l’heure du midi et après les cours dans les écoles Saint-François-Xavier, Roy, Joly, La Croisée, à Notre-Dame-du-Portage et Saint-André-de-Kamouraska.

«Ça me permet de vivre de ma carrière d’artiste à temps plein. Les jeunes peuvent voir une amélioration tangible de leur dessin, après trois ateliers seulement», explique-t-il. Ce dernier s’est également impliqué dans les camps d’été l’année passée.

Avec les élèves de maternelle, il commence avant tout par la base : comment tenir son crayon, faire des formes, et ensuite mettre de la viande autour de l’os, pour créer des dessins plus étoffés.

«Le dessin permet aux élèves de se valoriser. Ils voient concrètement au fil des ateliers leur amélioration et leur progression», explique M. Harrisson.

Dans son livre, «Le dessin progressif», il reprend les principes de base du dessin, pour les débutants qui souhaitent s’y initier. Sa méthode reprend entre autres les découvertes sur les proportions humaines, par Leonard da Vinci. Yves Harrisson a pris plus d’un an à peaufiner son ouvrage, où il explique sa propre méthode, qu’il a développée au fil des années et de son expérience. Il a travaillé seul sur l’écriture, l’illustration et la production du livre.

M. Harrison planche déjà sur l’élaboration d’un 2e ouvrage, cette fois pour les intermédiaires. Il y abordera notamment les notions de perspective et de composition d’une image. Le livre est en vente à la Librairie J.A Boucher, à la Librairie du Portage et au Musée du Bas-Saint-Laurent.

Yves Harrisson est connu dans la région pour ses œuvres de sérigraphie, et ses illustrations dans plusieurs ouvrages de Victor Lévy-Beaulieu. Il a également réalisé quelques expositions au Musée du Bas-Saint-Laurent.

 

Publicité

Commentez cet article