Publicité
19 décembre 2016 - 10:36 | Mis à jour : 11:22

Un chantier de 150 000$ au Centre culturel Berger

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Un imposant chantier de construction s'est mis en branle au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup le 19 décembre. L'ancien bar et l'entrepôt situés au sous-sol seront réaménagés en lieu d'accueil et en café-bistro, un projet d'environ 150 000 $. La fin des travaux est prévue en février prochain.

Pierre Lévesque, directeur de Rivière-du-Loup en spectacles, voyait dans ce secteur du Centre culturel Berger un potentiel inexploité, et ce, depuis 2009. Les rendez-vous d'avant et d'après spectacle, les séances de signatures, les rencontres avec les artistes, les vernissages et les 5 à 7 se dérouleront désormais à ce nouvel «Espace des Grands rendez-vous». On y retrouvera également un espace scénique, une petite aire de restauration, et un comptoir de ventes.

«C'est une manière d'agrandir par l'intérieur. Il s'agira d'un lieu de médiation culturelle. Les artistes locaux qui souhaiteront s'y produire pourront y lancer leurs albums où y faire des spectacles. Cette salle aura une capacité de 180 personnes», explique M. Lévesque. Ce dernier souligne que le Cabaret des mauvaises habitudes continuera d'opérer et conservera sa vocation.

Rivière-du-Loup en spectacles a bénéficié d'un investissement de 71 105$ par Patrimoine Canadien, via le Fonds du Canada pour les espaces culturels. De plus, l'organisme peut compter sur l'implication de trois entreprises privées, Berger, duBreton, et Garage Windsor. Ce nouvel espace se veut également le leg du 50e anniversaire du Centre culturel Berger.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Wow! Quelle idée géniale et peu coûteuse pour les contribuables.
    Une valeur ajoutée plus qu'innovatrice pourles arts et la culture.
    Félicitations aux entreprises locales qui permettent ainsi de diversifier les activités de nos artistes et créer aussi des emplois ponctuels et récurrents.

    Claire Tremblay - 2016-12-19 15:47