Publicité
16 juillet 2016 - 06:34

Prix du patrimoine : les lauréats des Basques dévoilés

La MRC des Basques a dévoilé ses lauréats locaux des Prix du Patrimoine du Bas-Saint-Laurent le 2 juillet lors d’une activité spéciale tenue dans le cadre du Festival du Riverain de Saint-Mathieu-de-Rioux.

Les Prix du patrimoine du Bas-Saint-Laurent existent depuis 1999. Leurs objectifs visent entres autres à reconnaitre les efforts accomplis dans la connaissance et la mise en valeur du patrimoine culturel et de favoriser l’implication des communautés dans la sauvegarde du patrimoine.

Dans les Basques, les lauréats locaux accédant à la finale des Prix du patrimoine sont :

Dans la catégorie Sauvegarde, restauration et conservation – Individus, Madone Denis et Jean-Nil Rioux de Saint-Mathieu-de-Rioux pour la restauration de la maison aux dentelles, une maison centenaire de style Second empire transmise de génération en génération dans la famille Rioux.

Dans la catégorie Transmission, interprétation et diffusion – Organismes ou petites entreprises, les Éditions Trois-Pistoles, pour la Collection Contes et récits du Québec et d’ailleurs qui permet de découvrir ou redécouvrir les textes fondateurs de notre littérature orale et écrite.

Deux autres projets ont été soumis directement au jury régional, soit le projet d’installation numérique J’ai Vu, de l’entreprise pistoloise Lorel Design, pour l’accès et la mise en valeur de lieux emblématiques du territoire des Basques (catégorie Paysage) et l’Expérience photographique du patrimoine, un projet de la MRC pour sensibiliser les jeunes à leur patrimoine par le biais de la photographie (catégorie Transmission, interprétation et diffusion – municipalités/MRC) .

Ces quatre candidatures représenteront la MRC des Basques au gala régional des Prix du Patrimoine du Bas-Saint-Laurent, le 11 septembre au Kamouraska. Un prix coup de cœur a aussi été remis pour le livre Les p’tites histoires Notre-Dame-des-Neiges de la Société d’histoire et de généalogie de Trois-Pistoles pour l’ampleur du travail bénévole accompli et le rayonnement local du projet.

Publicité

Commentez cet article