Publicité
14 juin 2016 - 06:34

Une année bien remplie en 2016-2017 au Musée du Bas-Saint-Laurent

C’est le 9 juin dernier que le Musée du Bas-Saint-Laurent lançait sa programmation 2016-2017 à l’occasion du vernissage de l’exposition Tisser l’Existant.

Mélanie Girard, directrice générale de l’institution, a présenté devant une cinquantaine de personnes les différentes nouveautés qui marqueront les mois à venir dans le milieu des arts visuels de la région.

L’exposition Tisser l’existant, une production de la Galerie d’art Foreman de l’Université Bishop’s, sera présentée jusqu’au 8 janvier 2017. La rue Lafontaine sera l’hôte d’un évènement à ciel ouvert, les 8 et 9 juillet. L’évènement Les Fresques de Lafontaine rassemblera des artistes de la MRC de Rivière-du-Loup qui créeront de véritables peintures sur bitume inspirées des fables de La Fontaine. Alors que la rue principale sera fermée, la population pourra déambuler et observer les artistes à l’œuvre.

Cet hiver, dans le cadre de la 4e édition de fotostop, évènement photo en trois lieux, le Musée présentera les expositions de Francis Marin et de Valérie Simone Lavoie. D’autres expositions de photos seront présentées au Centre culturel Berger, et à la Maison de la culture de Rivière-du-Loup. Une tournée vernissage aura lieu le dimanche 22 janvier 2017. Puis, au printemps, le Musée proposera une exposition d’œuvres de Mona Massé et Alain Michaud, de même qu’une exposition de Miguel Forest, tous deux des artistes de la région.

Pour les plus jeunes, une vingtaine d’activités thématiques, en lien avec l’art contemporain, seront offertes cet été et au cours de l’année lors des activités de création pour les 5 à 12 ans.

Les 10, 11 et 12 novembre prochains, le Musée prendra part à l’évènement Muséomix. En partenariat avec le LivingLab en innovation (Llio), le Cégep de Rivière-du-Loup, la MRC de Rivière-du-Loup et la Ville de Rivière-du-Loup, l’évènement rassemblera des professionnels de musées, des acteurs de l’innovation et du monde numérique, des amateurs d’art et de sciences, et autres passionnés d’éducation et de culture pour réaliser un laboratoire vivant de technocréation afin de concrétiser de nouveaux modèles de musée.

Consultez le www.mbsl.qc.ca pour connaitre le détail de la programmation 2016-2017, les tarifs et heures d’ouverture du Musée du Bas-Saint-Laurent.

Publicité

Commentez cet article