Publicité
4 juin 2016 - 10:33

Lancement officiel du livre «Trois histoires de bravoure»

Le lancement officiel du livre «Trois histoires de bravoure» de Luc Bertrand aura lieu le 12 juin au Fort Ingall à Témiscouata-sur-le-Lac, quartier Cabano. Il relate les faits d’armes de trois militaires de la région qui se sont vus attribuer la «Croix de Victoria».

Il s’agit du caporal Joseph Kaeble, VC, MM, de Sayabec, du lieutenant Jean Brillant, VC, MC, de Bic et du major Paul Triquet de Cabano, VC. Les deux premiers ont combattu lors de la 1re Guerre mondiale et ont reçu la «Croix de Victoria» à titre posthume. Ce sont les seuls canadiens-français à avoir obtenu la Croix de Victoria, plus haute décoration britannique pour bravoure au combat.

Depuis sa création en 1856, quatre-vingt-quatorze Canadiens se sont vus attribuer cette illustre décoration, la plus importante remise en temps de guerre par la Grande-Bretagne. Parmi eux, seulement trois Canadiens français, issus de la région et ayant amorcé leur carrière militaire au sein des Fusiliers du St-Laurent (89e et 189e bataillon et Fusiliers du St-Laurent par la suite).

C’est une grande fierté pour Les Fusiliers du St-Laurent, la région et le Québec tout entier. Rappelons que ces trois militaires ont combattu au sein du 22e bataillon et du Royal 22e Régiment.

La journée du 12 juin est consacrée au grand public du Témiscouata et des environs et l’admission est gratuite. Voici le programme de la journée : 13 h rencontre avec l’auteur et exposition militaire sur la Deuxième Guerre mondiale; 14 h conférence sur la Deuxième Guerre mondiale; 15 h conférence sur le livre «Trois histoires de bravoure», suivie d’une séance de dédicaces; 16 h poursuite de la visite de l’exposition sur la Deuxième Guerre mondiale.

Dans la préface du livre, le Major général (ret.) Forand, CMM, EC, CSM, CD, mentionne «Or, l’intérêt de l’œuvre de Luc Bertrand réside au fait qu’il réunit les trois récits de nos récipiendaires de la Croix de Victoria dans un seul ouvrage. Rédigée dans une perspective de rejoindre un auditoire plus large, cette œuvre littéraire repose avant tout sur des faits. Luc Bertrand n’occulte pas les personnages et décrit très bien le contexte entourant l'octroi de cette prestigieuse distinction. Ce sont nos héros, mais avant tout, ce sont des êtres humains ».

 

Publicité