Publicité
Jeudi, 17 avril 2014
15 juin 2012 - 20:05

5 M$ pour la forêt au Bas-Saint-Laurent

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Toutes les réactions 1
5 M$ pour la forêt au Bas-Saint-Laurent
Photo:
Rivière-du-Loup - Québec a annoncé aujourd'hui un investissement de 4 967 860 $ en forêt pour la région du Bas-Saint-Laurent, dans le cadre du Programme d'investissements sylvicoles.

Cette somme provient de l'enveloppe globale de 56,4 millions de dollars destinée à ce programme pour l'ensemble des régions du Québec, annoncée par M. Clément Gignac le 11 juin dernier.

« Malgré le contexte budgétaire actuel, le gouvernement du Québec continue d'apporter son soutien au secteur forestier. Il appuie concrètement des activités qui permettront le maintien de la capacité de production de la forêt québécoise et en assureront la pérennité. Je suis heureux de confirmer ces investissements qui auront un effet tangible pour les travailleurs sylvicoles de la région du Bas-Saint-Laurent », a déclaré le ministre Yves Bolduc.

Rappelons que le Programme d'investissements sylvicoles a principalement pour but d'augmenter le rendement des forêts québécoises à moyen et à long termes grâce à des travaux d'aménagement qui s'ajoutent à ceux déjà prévus. Plus précisément, il consiste à effectuer des travaux sur les sites à plus hauts potentiels, à remettre en production des superficies mal régénérées et à réhabiliter des peuplements dégradés.


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • M. le ministre Gignac change de discours comme bon lui semble. Une journée, il coupe les budgets en forêt pour le Bas-Saint-Laurent et quelques jours plus tard, il l'annonce en prétextant son importance. Reconnaissons que n'eut été des pressions du président de la CRÉ, M. Michel Lagacé, notre député libéral n'aurait rien dit et rien fait pour contrer ces coupures. Bravo M. Lagacé.

    Caméléon - 2012-06-18 11:19