Publicité
16 mars 2018 - 15:30

Notre région aussi attirante pour des entrepreneurs immigrants

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le 16 mars, onze jeunes entrepreneurs immigrants étaient de passage en sol louperivois à l’invitation de la Jeune Chambre de Rivière-du-Loup. Ils voulaient découvrir notre région, créer des contacts et éventuellement y faire des affaires.

Cette mission «Entreprendre en région» a été initiée par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec. Elle a d’abord visité les villes de Sherbrooke, Trois-Rivières et Saint-Jérôme. Quelque 31 % des entrepreneurs immigrants aimeraient reprendre une entreprise, 69 % sont prêts à investir dans une nouvelle place d’affaires. «Tous ont un point en commun, ils ont une connexion avec les marchés extérieurs», a mentionné Monsef Derraji, président-directeur général du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec.

«En plus de faire connaitre le dynamisme entrepreneurial de la région de Rivière-du-Loup, cette mission est une occasion pour saisir des opportunités d’affaires et de créer des liens avec d’autres jeunes entrepreneurs», a mentionné Caroline Dubé, présidente de la Jeune Chambre de Rivière-du-Loup.

Reçus à l’hôtel de ville, ces entrepreneurs immigrants ont notamment entendu Jacques Poulin, directeur général de la Ville de Rivière-du-Loup, leur souligner la diversité sportive et culturelle du milieu de même que ses magnifiques parcs, plus particulièrement ceux de la Pointe et des Chutes. «Nous sommes très heureux de vous accueillir à Rivière-du-Loup, avec sa qualité de vie exceptionnelle et son département économique dynamique», a indiqué la mairesse Sylvie Vignet.

Pour sa part, Monsef Derraji a poursuivi son intervention en précisant que 5 % des entrepreneurs immigrants ont plus d’un million de dollars à investir tandis qu’environ 25 % d’entre eux ont une mise de fonds se situant entre 50 000 $ et 100 000 $. Le président-directeur général a également indiqué que le secteur de l’alimentation était très intéressant pour les entrepreneurs immigrants avec la demande importante du marché chinois. D’ailleurs, certains des visiteurs d’origine chinoise ont confirmé leur intérêt à développer des liens d’affaires. Le Québec est également en avance sur la Chine au niveau des résidences pour ainés, une expertise qui a attiré l’attention des visiteurs chinois. Le tourisme, l’hôtellerie et l’exportation du bois sont des secteurs d’intérêt qui ont aussi été mentionnés.

Les participants à la mission ont eu différentes occasions de réseautage, notamment lors du souper gastronomique du Centre des dirigeants d’entreprise, en plus de bénéficier d’une approche personnalisée avec les principaux acteurs du développement économique local. Ils ont eu également l’occasion de visiter l’entreprise Premier Tech.

«Nous souhaitons sincèrement que cette mission se couronne par le développement de divers liens d’affaires», a conclu Caroline Dubé. Pour la réalisation de cette mission, la Jeune Chambre a pu compter sur la collaboration de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, de Desjardins, du CLD de la région de Rivière-du-Loup, de la Ville de Rivière-du-Loup et de la SADC de la MRC de Rivière-du-Loup.

Publicité

Commentez cet article