Publicité
28 novembre 2017 - 14:15 | Mis à jour : 14:19

Martin Hivon au diner du CDE de Rivière-du-Loup

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Le Centre des dirigeants d'entreprises de la région de Rivière-du-Loup a tenu son diner mensuel le 16 novembre dernier en recevant Martin Hivon d'Aviation MH.

Le diner fut précédé d'une visite des installations de l'aéroport de Rivière-du-Loup puisqu’en plus de son entreprise, M. Hivon assure également la direction de l’aéroport depuis 5 ans.

Alors qu’il n’avait que 21 ans, Martin faisait son entrée dans les Forces armées canadiennes comme pilote pour ensuite être sélectionné comme pilote opérationnel sur le CF-18. Il a aussi complété sa qualification de vol sur les porte-avions américains, une chance inouïe pour un pilote canadien.
 
En 2010, il a choisi de mettre un terme à sa carrière militaire à temps plein pour partir en voilier avec sa famille. Un rêve qu’il chérissait depuis belle lurette!
 
De retour en terre ferme après un an à vivre au gré du vent, Martin fondait Aviation MH à Rivière-du-Loup et offrait, par le biais de son entreprise, des vols d’introduction à la voltige aérienne de même que des cours à tous les mordus d’aviation.
 
Pour poursuivre dans la même lignée, Martin avait dans sa cible un projet de spectacle aérien pour sa ville d’adoption… Ayant côtoyé des pilotes de renom durant toute sa carrière, il rêvait d’offrir aux citoyens un évènement d’envergure. Le plus beau compliment qui lui a été donné de recevoir était teinté de surprise face à l’ampleur et la qualité du spectacle présenté ici même à Rivière-du-Loup. «On a rien à envier aux autres», de se réjouir Martin, directeur du comité organisateur.
 
Martin nous rappelle également qu’il est possible de se déplacer en avion même pour 1 seule personne sur une courte distance comme Montréal par exemple, et ce pour beaucoup moins cher qu’on le croirait. Nous avons eu le droit à quelques calculs simples pour nous faire prendre conscience que nous devrions y réfléchir sérieusement pour nos prochains déplacements.

Publicité

Commentez cet article