Publicité
8 mai 2017 - 10:23 | Mis à jour : 14:21

Rejet massif des offres patronales chez Moulage sous pression A.M.T.

Toutes les réactions 7

Dans une proportion de 98,3%, les membres de l'unité Moulage sous pression A.M.T. de la section locale 1044 d'Unifor ont rejeté les dernières offres patronales présentées plus tôt le 7 mai lors d'une assemblée extraordinaire.

«Le comité de négociation s'attendait à un tel résultat étant donné l'écart entre les offres patronales et leur mandat de négociation. Cependant, les membres ont envoyé un message clair et sans équivoque sur le fait qu'ils ne se sentent pas respectés», a commenté François Gignac, représentant national d'Unifor.

Après 18 rencontres de négociation, la durée de la convention collective, l'ensemble du volet monétaire ainsi que quelques éléments normatifs sont au centre des divergences qui séparent toujours les parties.

Les membres avaient donné le 25 février un mandat de grève inconditionnel qui pourrait être déclenché au moment jugé opportun par le syndicat. «Une rencontre de négociation est prévue en milieu de semaine prochaine afin de régler l'impasse. Sans quoi, des actions solidaires pouvant aller jusqu'au déclenchement de la grève générale sont envisagées», a précisé M. Gignac. Leur contrat de travail est échu depuis juillet 2016.

Moulage Sous-Pression A.M.T. est située à Saint-Cyprien et emploie actuellement 75 travailleurs syndiqués.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Facile de juger quand on connais pas l'histoire. Est-ce normal qu'un employer avec un diplôme professionnel en poche et sur un shift fix de jour gagne plus cher qu'un employer avec diplôme en poche aussi mais sur rotation de nuit? A vous entendre parler les employers devrais travailler au salaire minimum et ce la fermer.. ses pas pour rien que tout le monde s'en vont après quelque mois.. pour quoi travailler sur rotation quand il y a meilleur ailleurs et fix de jour? Il y a un dicton qui dit " Soignez vos employés et ils soigneront votre business, ses aussi simple que ça" Quand l'employeur est coopératif avec ces employé et qu'ils ont capable de faire des compromis de chaque côté sa va bien comme par example Arcelor Mittal... mais quand l'employeur veut rien savoir et ne veut même pas faire de compromis sa ce rend jusqu'à la grève.. les employés ce sont jamais tenu et on toujours plier face a l'employeur.. maintenant ils sont unis et fort ensemble! Solidarité avec tout les employer, et autre membre de syndicat ailleurs.. lâcher pas!

    Travailleur #2 - 2017-05-11 03:49
  • mon cher tatou.......comme cité plus bas Amt engage c'est temps alors va donner ton nom!! A moins que tu n'es pas ton secondaire 5. Oui un cadre doit gagner plus qu'un employer de plancher mais de la a gagner le double du salaire en plus de leurs bonus annuel...si toi travaillé les fin de semaine sans augmentation de salaire,travaillé sur rotation sans difference de salaire, ne plus avoir de vie de famille car OUI les employers on une vie de famille, si tout sa t'interesse va donné ton nom.....amt engage!! Qui fait virer cet usine ....le cadre assis dans son bureau qui gere 3 gars et que tu vois 2 fois par jour soit le matin a son arrivé et le soir a son départ ou bien les employers qui opere les machines et qui y mette du siens! Donc si je comprend bien dans un travail d'équipe tout le mérite irais au capitaine?? Entk les employers sont juste tannés de faire rire d'eux et aussi tannées de l'opinion public qui croit que les employer son gater chez AMT. Si les employer son si gatés que ca ....expliquer moi le fait que AMT on du mal a garder leurs employer et en embaucher de nouveau

    Roger - 2017-05-10 16:56
  • C'est rendu qu'un cadre devrait avoir le même salaire qu'un employé de plancher. Nous ne sommes pas en Russie avec son socialisme. L'employé plancher n'avait qu'à aller à l'école au lieu de se pogner le beigne.C,est qu'avec le syndicat tout le monde devrait être pareil.Une gang de chialeux jamais content. Au lieu d'apprécier le bonheur d'avoir un salaire intéressant sans prendre de risques, ils veulent gérer sans prendre de risques.

    tatou - 2017-05-10 14:28
  • Vouloir oubliger ses employer a travailler la fds a temps simple et en plus les avertir seulement 2 semaines a l'avance de l'obligation de rentrer et perdre toute vie familiale, c'est cela des excellentes conditions ? Tu es chanceux tatou amt engage en se moment vient porter ton cv !! Et tu va etre bon de travailler les fds quand ta femme et tes enfants vont aller au village des sport cet été.

    Travailleur - 2017-05-10 10:33
  • Avant de dire n'importe quoi informez vous donc combien gagnent les cadres versus les employés de plancher et vous verrez qui est gâtés chez AMT

    coucou - 2017-05-10 07:00
  • Les employés ne sont pas conscients de l'importance de garder cette entreprise dans une région locale. Ils ont la chance de travailler chez-eux avec d'excellentes conditions. En plus l'employeur leur donne de gros cadeaux lors des fêtes. Ce qui est à peu près inexistants dans plusieurs autres entreprises.Un syndicat c'est juste bob à chialer et à protéger les plus faibles. gang de sans dessin.

    tatou - 2017-05-09 11:05
  • Ha ben crime pouf Si la grève est déclenchée Puis Ça s'éternise On mettra la clef Dans les usines et la production s'en ira ailleurs. À t on vrsiment Le luxe de perdre une telle compagnie qui a ses ramifications régionales (st -jean -de- dieu, st -cyprien...)?????? Le syndicat ... des fois c'est bon des fois Ça nuit bien Plus qu'autre chose......

    Fern - 2017-05-08 16:15