Publicité
1 mai 2017 - 06:16

Service Accès-Emploi, une solution pour les chercheurs d’emploi

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Au cours de la dernière année, plus de 400 clients du Témiscouata et des Basques ont eu recours aux programmes offerts par l’organisme Service Accès-Emploi (SAE). Qu’il s’agisse de personnes expérimentées à la recherche d’autres défis, ou encore du soutien pour les nouveaux arrivants, le SAE œuvre dans toutes les sphères.

Soutien en ressources humaines pour les entreprises, de l’aide pour la rédaction de curriculum vitae ou d’une lettre de présentation, de la préparation à des entrevues, ou encore du soutien psychosocial aux futurs employés, un large éventail de services y est offert.

«On dit aux gens que c’est certain que l’on va répondre à leurs besoin. On reçoit parfois des travailleurs de la fin trentaine et début quarantaine qui ont besoin de nouveaux défis et se posent des questions», explique Cindy Viel, directrice générale de SAE. L’organisme s’affaire donc à réaliser un bilan avec le client, et l’encourage à faire un transfert de compétences et de savoir vers d’autres types de tâches, par exemple.

Avec une clientèle de personnes plus défavorisées ou encore de décrocheurs, le SAE s’affaire à présenter un programme préparatoire à l’emploi, comprenant de l’encadrement tout au long du processus d’embauche et un travail sur le savoir-être. Le suivi peut parfois durer plus d’un an.

Au cours des dernières années, le ratio des emplois disponibles et des chercheurs s’est inversé. Ce sont plutôt les personnes en recherche d’emploi qui ont l’embarras du choix des employeurs vers qui se diriger.

«Il faut que certaines petites entreprises de la région acceptent d’être aidées. Nous offrons aussi du soutien en ressources humaines et en recrutement», complète Mme Viel.

Certains entrepreneurs sont prudents et favorisent l’option d’ouvrir une banque de candidature, par peur de manquer d’employés, avant d’aller de l’avant avec des investissements importants.

Toutefois, Mme Viel sent un vent d’optimisme, après une grande participation au dernier Salon de l’emploi du Témiscouata. «Il va falloir faire valoir les qualités de nos employeurs pour attirer les talents dans notre région. Il faut les convaincre du potentiel du Témiscouata. On ne choisit pas seulement un emploi, on choisit aussi une région», explique Cindy Viel.

Cette dernière croit aussi que la valorisation de l’entrepreneuriat partout sur le territoire a un rôle à jouer dans la création d’emplois attrayants.

 

Publicité

Commentez cet article