Publicité
7 mars 2017 - 15:01 | Mis à jour : 15:23

Le taux d'activité des Québécoises atteint un sommet historique

L'Institut du Québec publie aujourd'hui (le mardi 7 mars) un état de situation portant sur la place des femmes sur le marché du travail en prévision de la Journée internationale des femmes. Ce survol révèle notamment que si l'année 2016 s'est avérée exceptionnelle au Québec pour la création nette d'emplois, elle l'a été particulièrement pour les Québécoises.

Ainsi, sur les 90 800 emplois créés dans la province en 2016, 62,5 % (soit 56 800 emplois) ont été comblés par des femmes. Par surcroît, ce survol nous apprend que près de la moitié (47 %) des nouveaux emplois détenus par des femmes au Canada ont été créés au Québec.

Avec un taux d'activité des femmes de 25 à 54 ans avoisinant les 86 %, le pourcentage de femmes actives a atteint un sommet historique au Québec. Depuis 2000, ce taux a d'ailleurs fait un bond de près de neuf points de pourcentage, soit une des croissances les plus spectaculaires au Canada.

Parmi les quatre provinces les plus peuplées du Canada, le Québec y figure aujourd'hui au premier rang en matière du nombre d'emplois détenus par des femmes alors qu'il y a 16 ans, la province se classait en queue de peloton à ce chapitre. Ce taux enregistre par ailleurs une progression constante au Québec depuis quelques années, alors qu'il plafonne en Ontario, en Colombie-Britannique et en Alberta.

Spécifions toutefois que la proportion d'emplois à temps partiel au Québec demeure plus élevée pour les femmes que pour les hommes. Ainsi, 16 % des postes occupés par les Québécoises de 25 à 54 ans sont des emplois à temps partiel alors que cette proportion ne s'élève qu'à 6 % chez les hommes québécois du même groupe d'âge.

Publicité

Commentez cet article