Publicité
5 décembre 2016 - 15:08 | Mis à jour : 15:16

La Ruche bourdonne au Bas-Saint-Laurent

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La toute nouvelle plateforme de sociofinancement la Ruche Bas-Saint-Laurent a été officiellement lancée le 5 décembre. Déjà, quatre projets y sont présentés, soit l’aménagement du parc côtier Kiskotuk, la rénovation du Vieux théâtre de Saint-Fabien, le démarrage de la microbrasserie le Caveau des Trois-Pistoles et la construction d’un nouveau jeu d’évasion à Rimouski.

Une quarantaine d’ambassadeurs, et entrepreneurs de la région font partie de cette initiative et conseillent les promoteurs sur la marche à suivre afin de lancer leur projet. Il s’agit de la 4e Ruche à se développer au Québec, après celles de Montréal, Québec, et la Mauricie. «On veut comprendre le projet et le système de récompenses en échange des contributions de la population. Les cellules sont un peu comme une réunion de famille», explique Christian Noël, l’un des ambassadeurs.

La Ruche se garde un pourcentage de 7% plus taxes sur les projets réalisés afin de permettre son déploiement partout au Québec, et de rémunérer ses ressources. D’autres plateformes de sociofinancement existent au Québec, telles que Haricot, qui conserve 5% des sommes amassées, Kickstarter, qui conserve également 5%, et GoFundMe, qui se garde 7,9%.

Le montant demandé pour la réalisation du parc côtier Kiskotuk est de 5 000$. Les promoteurs souhaitent aménager l’infrastructure d’accueil et d’hébergement, et la programmation d’activités. «La Ruche pour nous est une belle manière de combler le financement de la part du milieu. Ça permet à la population locale de pouvoir s’impliquer, et démontrer leur appui au projet. Ils pourront à l’avance accéder à plusieurs services en échange des dons», explique Esther Blier.

La somme de 10 000$ a été fixée pour la réalisation du projet de microbrasserie le Caveau des Trois-Pistoles de Nicolas Falcimaigne. Il alliera dégustation sur place et rayonnement dans des points de vente partout au Québec. Un délai de 90 jours est fixé afin de réaliser les campagnes de financement.

La Ruche est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de favoriser l’émergence de nouveaux projets stimulant la vitalité de la région. Depuis son lancement en 2013, près de 1,3 M$ ont été amassés par plus de 11 200 contributeurs, permettant à 131 projets de se réaliser. 

Il est possible d'encourager les projets en se rendant au laruchequebec.com/bsl/

 

Publicité

Commentez cet article