Publicité
16 septembre 2016 - 14:17

Bombardier La Pocatière - L'entente de principe adoptée à 91 %

Réunis en assemblée générale en début de soirée, le jeudi 15 septembre, au Centre Bombardier, les membres du Syndicat des employés de Bombardier La Pocatière–CSN (SEBLP) ont entériné l'entente de principe intervenue cette semaine avec l'employeur.

À la suite de la recommandation du comité de négociation et du conseil syndical, les 163 salarié-es présents se sont prononcés à 91 % en faveur de son adoption, par voie de scrutin secret.

«D'une durée de trois ans, la nouvelle convention collective prévoit des augmentations salariales de 2 % par année et l'introduction d'une carte de paiement direct pour les médicaments», a précisé Mario Guignard, président du SEBLP.

«Dans le contexte actuel, l'offre de l'employeur de maintenir le statu quo de notre contrat de travail qui venait à échéance le 30 septembre 2016 et de reconduire toutes les annexes et les lettres d'ententes constituait la meilleure option. C'est la conclusion à laquelle nous sommes arrivés après plusieurs débats dans nos instances.»

«Lorsque nous arrivons à conclure une entente de principe qui maintient les gains historiquement obtenus et qui conserve les acquis liés au régime de retraite alors que ceux-ci sont attaqués de toutes parts par les employeurs, nous sommes en mesure de dire que la négociation s'est bien déroulée. Sans avoir recours à des moyens de pression lourds, la paix industrielle est maintenue pour les trois prochaines années», de souligner Alain Lampron, président de la Fédération de l'industrie manufacturière–CSN.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.