Publicité
4 août 2016 - 15:31 | Mis à jour : 15:35

Le financement des SADC assuré pour trois ans

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Les Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) de la région ont obtenu l’assurance du gouvernement du Canada que leurs activités seront supportées financièrement pour les trois prochaines années.

Rémi Massé, député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, était à l’Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup le 4 aout pour y confirmer cette annonce au nom du gouvernement du Canada. Natif de Rivière-du-Loup, M. Massé était très heureux de se retrouver à nouveau dans la ville où il a habité jusqu’au début de la vingtaine.

Les SADC des Basques, de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et du Kamouraska recevront chacune 1 201 086 $ au cours de cette période. «Le renouvellement de l'entente entre DEC et ces organismes est une excellente nouvelle pour la région. Pour les trois prochaines années, ils pourront mener à bien leur mission et contribuer à la croissance économique et à la création d'emplois au sein de la collectivité», a déclaré M. Massé.

Cette somme représente le budget de fonctionnement de chaque SADC, soit environ 400 000 $ annuellement. Une SADC compte 5 à 6 employés qui aident les entrepreneurs dans leur projet de création ou d’expansion d’entreprise. Ils offrent différents services-conseils notamment pour l’élaboration du plan d’affaires.

En plus, les SADC disposent de fonds d’investissement. À titre d’exemple, celle de la MRC de Rivière-du-Loup a investi 1,5 million de dollars dans des projets d’entreprises au cours de la dernière année. Notons aussi qu’en lien avec cette nouvelle entente, l’âge limite pour bénéficier de l’initiative Stratégie jeunesse est porté de 35 à 39 ans inclusivement. Cette initiative permet aux jeunes entrepreneurs, ou ceux qui veulent le devenir, l’accès à un financement et à un accompagnement adaptés à leurs besoins.

«C’est une excellente nouvelle, qui nous permet de poursuivre notre travail de terrain auprès des entrepreneurs et de nos communautés», a conclu Estèle Bérubé, présidente de la SADC de la MRC de Rivière-du-Loup.

Nous reconnaissons sur la photo, de gauche à droite : Louis J. Desjardins, président de la SADC du Kamouraska, Édith St-Amand, vice-présidente développement local de la SADC de Témiscouata, Estèle Bérubé, présidente de la SADC de la MRC de Rivière-du-Loup et Rémis Massé, député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo pour les SAD
    Ils pourront continuer leur bon travail

    Jacques Dubé - 2016-08-05 00:07