Publicité
10 juin 2016 - 15:47

Desjardins investit 175 000 $ pour aider les microentreprises

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Les caisses Desjardins du KRTB et le Mouvement investiront 175 906 $ au cours des trois prochaines années pour déployer deux programmes, Microcrédit Desjardins aux entreprises et Créavenir, pour les entrepreneurs exclus des réseaux traditionnels de financement.

En partenariat avec des organismes de développement de la région, ces programmes contribuent à stimuler l’entrepreneuriat local et accroitre la vitalité économique. Souvent il s’agit de jeunes qui viennent de terminer leurs études et qui n’ont pas l’argent nécessaire pour démarrer leur projet d’entreprise ou en tant que travailleur autonome.

MICROCRÉDIT DESJARDINS

Le programme Microcrédit Desjardins aux entreprises est offert en collaboration avec l’organisme Microcrédit KRTB. «Nous sommes très fiers d’avoir Desjardins comme partenaire majeur», a souligné Mario Nadeau de Microcrédit KRTB. L’organisme offre des prêts remboursables sur cinq ans et pouvant aller jusqu’à 20 000 $.

Pour les années 2014 et 2015, Microcrédit KRTB a accordé 14 prêts pour un total de 86 900 $ et permis de créer ou maintenir 36 emplois. La valeur des investissements s’élève à près de 800 000 $. «Le taux de remboursement est de 90% et celui de survie après cinq ans de 80%», a souligné M. Nadeau. Microcrédit KRTB compte deux employés qui agissent comme ressources auprès des entrepreneurs.

CRÉAVENIR DESJARDINS

Le second programme, Créavenir Desjardins, a des objectifs semblables. Il s’adresse également aux personnes qui ne peuvent pas obtenir du financement par les réseaux traditionnels. Il offre des prêts sans garantie de 15 000 $ avec un congé de capital la première année et remboursables sur cinq ans. Quelque 100 000 $ ont été investis dans des projets sur le territoire des MRC de Rivière-du-Loup et des Basques.

«À la fin du remboursement, l’entrepreneur reçoit une subvention représentant 20% du prêt, cela leur aide pour aller chercher un prêt conventionnel», a souligné Denis Levasseur, directeur général du programme au Bas-Saint-Laurent. Les personnes entre 18 et 35 ans qui veulent démarrer une entreprise ou en consolider une de moins de trois ans peuvent s’adresser à leur CLD ou SADC pour avoir accès au programme Créavenir.

TÉMOIGNAGE

Lors du lancement effectué à la Caisse Desjardins de Rivière-du-Loup le 10 juin dernier, les personnes présentes ont pu entendre le témoignage de Cynthia Émond, propriétaire de Tout sous un même chef à Rivière-du-Loup, qui a bénéficié des deux programmes. «Cela m’a permis d’avoir accès à un fonds de roulement et de pouvoir acheter des équipements. Aujourd’hui, je travaille avec des gens de la région», a mentionné Mme Émond. Tout sous un même chef se spécialise dans le service de traiteur et offre également des ateliers de cuisine. Son entreprise emploie jusqu’à 12 personnes. Sa détermination et la qualité de ses réalisations lui auront valu plusieurs prix.

 

 

 

Publicité