Publicité
16 mai 2016 - 16:09 | Mis à jour : 16:13

Orléans Express devra maintenir son niveau de service actuel

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Près d’un an et demi après avoir revu à la baisse son offre de service au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, Orléans Express voit la Commission des transports du Québec rendre une décision faisant en sorte qu’elle devra maintenir son niveau de service actuel. Du moins jusqu’à ce que l’organisme se prononce sur les nouvelles demandes faites par la compagnie

Cette décision a été rendue à la suite de l’audience publique qui s’est tenue les 14 et 15 mars dernier. La Commission avait convoqué cette audience afin de faire un suivi sur les effets de la réduction de services de ses transports interurbains en janvier 2015.

À l’époque, l’entreprise appartenant à Keolis Canada argüait qu’elle devait mettre en place un plan de redressement afin de rétablir sa situation financière. Dans un communiqué, la Commission précise qu’Orléans «a démontré qu’elle avait procédé à une réingénierie de ses services, rationalisé ses frais d’exploitation et mis en place un nouveau plan de commercialisation.» Toutefois, elle observe que ce redressement souhaité «prendra plus de temps que prévu.»

La Commission a noté qu'à la suite de sa décision de 2014 et qui a mené à la restructuration de 2015, les principaux intervenants régionaux ont rapidement réagi, notamment avec l’émergence de transports complémentaire. Ainsi, l’organisme estime que les conditions actuelles du marché conjuguées à la participation des intervenants municipaux et provinciaux feront en sorte que la population desservie puisse espérer obtenir un meilleur service de transport interurbain intégré.

La Commission annonce aussi que suite à une entente convenue avec les élus de la région gaspésienne, Autocars Orléans Express a déposé deux demandes de permis, en vue d'améliorer le service à l'extrémité de la péninsule. Ces demandes visent notamment l'ajout de la desserte de Percé et la finalisation de la boucle jusqu'à Gaspé. La Commission soutient qu’elle se prononcera dans les meilleurs délais sur ces demandes.

La décision 2016 QCCTQ 1259 peut être consultée sur le site Internet de la Commission au www.ctq.gouv.qc.ca.

 

Publicité

Commentez cet article