Publicité
10 mai 2016 - 13:52

Une saine gestion à la Ville de Rivière-du-Loup

La saine gestion des finances publiques de la Ville de Rivière-du-Loup lui permet d’afficher un bilan positif au terme de l’exercice financier 2015.

Le rapport financier 2015 démontre que la Ville dégage un surplus de 810 572 $ et diminue la dette nette de près de 3,5 M$ pour se situer à 36 730 244 $, tout en étant même en deçà des ratios de contrôle de la dette que la Ville s’est donnés.

«Notre approche faite de rigueur, de suivis constants et de cibles de contrôle donne des résultats probants. La santé financière de la Ville de Rivière-du-Loup est excellente. Nous continuons de diminuer la dette, tout en étant très dynamiques dans notre développement, dans nos investissements», déclare le maire de Rivière-du-Loup, Gaétan Gamache.

La Ville a encaissé des revenus supplémentaires attribuables à la valeur des constructions neuves et des rénovations non portées au rôle d’évaluation lors de la préparation du budget (375 552 $), la prudence dans les prévisions des droits de mutation (246 397 $) et le surplus du fonds éolien (233 526 $).

RESPECT DES RATIOS

La Ville s’est dotée de trois indicateurs lui permettant de suivre et contrôler l’évolution de l’endettement. À ce chapitre, le rapport financier montre que l’endettement total net à long terme sur la richesse foncière uniformisée (RFU) que l’on veut maintenir en deçà de 2,75 % est à 2,01 %.

Le pourcentage du service de la dette nette sur les dépenses et le remboursement de la dette doit se maintenir en dessous de 18 % : il est à 15,32 %. Enfin, le pourcentage d’endettement sur l’actif, que l’on veut inférieur à 35 %, est à 27,23 %.

AFFECTATIONS DES SURPLUS

Puisqu’il a été confirmé que la Ville de Rivière-du-Loup accueillera la Finale des Jeux du Québec d’hiver de 2021, une somme de 100 000 $ y sera affectée, comme prévu.

Le produit de la vente de terrains du parc industriel sera affecté, comme toujours, au fonds industriel (50 332 $), alors que le fonds de roulement sera augmenté de 300 000 $. Des sommes seront également affectés à la réserve aqueduc (50 092 $) et égouts (50 005 $).

La confection du rôle d’évaluation 2017-2019 retiendra 187 522 $ du surplus qui servira à équilibrer le budget 2016, alors que des montants iront à la franchise d’assurances (75 000 $) et la photo aérienne de la ville (10 000 $).

Notons enfin des investissements de 6 347 816 $ qui ont été réalisés en 2015, entre autres pour la réfection des rues Saint-Pierre, Bernier et Beaubien, ainsi que les travaux extérieurs effectués sur l’hôtel de ville.

Pour plus de détails, les citoyens peuvent consulter les documents Plan de contrôle de la dette et des investissements et Rapport financier 2015 consolidé du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, disponibles en ligne.

 

 

Publicité