Publicité
22 mars 2016 - 17:09 | Mis à jour : 17:37

Budget fédéral : investissements majeurs pour les familles et les infrastructures

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Rivière-du-Loup - Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a dévoilé les grandes lignes de son budget le lundi 22 mars, comprenant l’instauration de l’Allocation canadienne pour enfants, des investissements de plus de 15 milliards $ dans les infrastructures au cours des 5 prochaines années et des changements à l’assurance-emploi. 

Ainsi, le gouvernement Trudeau a annoncé que les parents du pays allaient être soulagés financièrement. Avec la création d’un nouveau programme unique appelé «Allocution canadienne pour enfants», 90 % des familles avec enfants de moins de 18 ans recevront plus de la part du fédéral, a déclaré Bill Morneau. 

Concrètement, selon Ottawa, c’est en moyenne 2 300 $ de plus que les familles admissibles recevront pour 2016-17. Les investissements totaux représentent 9,8 G$ de plus sur deux ans. Le nouveau programme remplace notamment le programme conservateur de Prestation universelle pour la garde d'enfants (PUGE). 

ASSURANCE–EMPLOI 

Le ministre des Finances a aussi confirmé l’assouplissement des règles d’admissibilité à l’assurance-emploi. Les travailleurs saisonniers seront ainsi assujettis aux mêmes règles que les autres. Ces derniers devront travailler entre 420 heures et 700 heures pour avoir droit à leur prestation. Le gouvernement a également confirmé que le délai de carence pour les prestations passera de deux à une semaine. 

INFRASTRUCTURES 

Du côté des infrastructures, le gouvernement Trudeau a fait part d'une hausse des investissements de 65 à 120 milliards de dollars au cours des dix prochaines années. Toutefois, la phase 1 prévoit seulement des investissements d’environ 15 milliards de dollars au cours des 5 premières années.

De ce montant, près de 12 G$ seront notamment dépensés pour l'nfrastructure sociale, les transports en commun et l'infrastructure verte. À noter qu’Ottawa investira également 1 G$ sur deux ans, en marge des phases 1 et 2, pour revitaliser l’infrastructure publique fédérale, soit le transport ferroviaire (7 M$) et des services de traversiers dans le Canada atlantique (34 M$). 

DÉFICIT 

Dans la première phrase de son allocution, Bill Morneau a déclaré que l’objectif du gouvernement était de « rétablir l’espoir de la classe moyenne », de « redynamiser l’économie » et de stimuler la croissance. Les investissements massifs annoncés aujourd'hui plongent toutefois les finances de l’État dans un déficit de près de 30 milliards de dollars pour les deux prochaines années. Bill Morneau parle cependant d'un budget équilibré dans « environ 5 ans ».

RADIO-CANADA 

Enfin, le ministre des Finances n’a pas non plus oublié d’accorder une aide financière à CBC/Radio-Canada. Une philosophie complètement à l’opposé de celle du gouvernement Harper qui a répété les compressions. Ainsi, le gouvernement Trudeau allouera 675 M$ sur cinq ans pour revitaliser la société d’État.

 

Publicité