Publicité
21 mars 2016 - 14:52 | Mis à jour : 24 mars 2016 - 09:41

Québec annonce une aide financière de 1,3 M$ aux Viandes duBreton

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 10

Rivière-du-Loup - Le ministre et député Jean D'Amour, a annoncé le lundi 21 mars, l'attribution d'une subvention totalisant 1 324 945 $ aux Viandes duBreton inc. Cet argent provient du Fonds vert et s'inscrit dans le cadre du programme ÉcoPerformance. 

Concrètement, Viandes duBreton souhaite effectuer le remplacement d’unités de ventilation de toit fonctionnant au propane par de nouvelles unités alimentées par un réseau de chauffage au glycol. De plus, l'usine fera l'objet d'un agrandissement qui nécessitera l'ajout de deux compresseurs de réfrigération. Un projet qui demande des investissement totaux d'environ 2 190 000 $, mais qui permettra à l’entreprise de réduire considérablement ses émissions de gaz à effet de serre (GES). 

« On parle d’une réduction des gaz à effet de serre de plus de 1000 tonnes de CO2 par année. C’est donc un placement important et c’est en droite ligne avec ce que doit être le Fonds vert. C’est une bonne nouvelle pour l’entreprise et pour toute la région », a commenté le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour. 

Rappelons qu’en novembre 2012, l’entreprise avait également reçu plus de 1,5 M$ du gouvernement (alors péquiste) dans le cadre du Programme de réduction de la consommation de mazout lourd. Plusieurs projets de récupération de chaleur sur les systèmes de réfrigération avaient ensuite été implantés. L’annonce de lundi est faite dans la même veine. 

Le nouveau système sera intégré au système actuel de production et de gestion d'énergie et récupérera l'énergie des effluents et des compresseurs de réfrigération liés à l'agrandissement. Le projet permettra une réduction de consommation de propane de plus de 684 261 litres par année.

« Cet investissement va nous permettre d’avoir encore une meilleure performance environnementale. L’objectif, c’est qu’il n’y aura plus d’utilisation d’hydrocarbures chez Viandes duBreton, pour le chauffage d’eau et le chauffage de l’usine », a déclaré le président Vincent Breton, précisant qu’aucun emploi additionnel ne sera créé à la suite de cette annonce. 

L’aide financière annoncée ce lundi est financé par le Fonds vert et s'inscrit dans le cadre du programme ÉcoPerformance découlant du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques.

ODEURS 

Par ailleurs, Vincent Breton est revenu sur la saga entourant les odeurs qui ont affecté les résidents qui habitent à proximité de l’usine. Il s’est dit satisfait de la situation actuelle : « On a fait des investissements et ils donnent, jusqu’à présent, de très bons résultats. Les gens sont contents je crois. Ce dossier-là a progressé, on a trouvé une solution et on a avancé. »

 

Publicité