Publicité
11 février 2014 - 11:49 | Mis à jour : 16:32

Centre-ville: des commerçants défendent la tarification de 225$

Nicolas Ouellet

Par Nicolas Ouellet, journaliste

Twitter Nicolas Ouellet
Toutes les réactions 21

Rivière-du-Loup - Dans une lettre ouverte cosignée par Guy Francoeur de la Brasserie La Fontaine, Éric Viens et Frédéric Labrie de la microbrasserie Aux Fous Brassant ainsi que par Nathalie Lafrance, d'Esthétique Jolie, le propriétaire de Gigrafe/AvecStyle, Guillaume Asselin, s'interroge sur les motivations des organisateurs d'une pétition qui circule actuellement, dénonçant la tarification annuelle de 225 $ imposée aux commerçants du centre-ville.

Voici la lettre ouverte de Guillaume Asselin :

« En décembre 2013, le conseil municipal a entériné une tarification s’appliquant à toutes les places d’affaires identifiées comme faisant partie du centre-ville par le comité Espace Centre-ville. La tarification est de 225 $ par année pour ces commerces ou entreprises de services sises directement sur la rue Lafontaine et en périphérie. Elle fait ces temps-ci l’objet d’une pétition orchestrée par un groupe d’opposants.

Loin de moi l’idée de remettre en question leur jugement, chacun est maître de sa pensée, mais permettez que je fasse un petit rappel du parcours ayant mené à l’adoption de cette tarification.

En mars 2012, un regroupement de commerçants se forme, avec l’appui de la Ville et de la SADC de la MRC de Rivière-du-Loup. Il est alors convenu de faire appel à l’organisme Rues principales pour accompagner le comité dans la démarche de revitalisation du centre-ville, c’est-à-dire l’axe de la rue Lafontaine et sa périphérie. Cette revitalisation, soutenue par les commerçants, doit évidemment servir ces mêmes commerçants. L’idée est de redonner un peu de pep à l’axe de la rue Lafontaine pour que les citoyens, les touristes ou tout autre utilisateur la fréquentent davantage. Une ressource est même embauchée pour coordonner cette revitalisation entre les commerçants/propriétaires, la Fondation Rues principales et la Ville. La SADC de la MRC de Rivière-du-Loup prend à même ses bureaux et à ses frais la personne chargée de coordonner le projet de «dynamisation». En piste depuis août 2012, cette revitalisation donne, j’en suis convaincu, des résultats concluants. Des exemples : les terrasses, l’été dernier, ou les boules de Noël, en fin d’année qui, visuellement, donnent une bonne mesure de l’unité que peut créer une collectivité. Un marché public d’hiver et des petits blocs pour les enfants dans le cadre des sculptures sur neige. Thomas, un animateur de rue, présent pour animer et informer les citoyens et les touristes des activités culturelles estivales.

Un tel projet ne se fait pas sans ressources financières. Initialement, une contribution volontaire de 250 $ a été demandée. Certains commerçants ont déboursé, d’autres pas. Or, le nombre de contributions n’a pas suffi pour assurer la pérennité du projet. Il a donc été suggéré de mettre en place une tarification obligatoire pour les gens d’affaires du centre-ville. Une lettre d’invitation à une rencontre d’information a été transmise à tous les commerçants. Tous avaient là l’occasion de s’exprimer, de participer activement au débat. C’est ce qui a mené à l’adoption d’une tarification obligatoire.

Les organisateurs de la pétition ont-ils pris part à cette rencontre au cours de laquelle les débats ont eu lieu? Ont-ils lu la lettre d’invitation? Je ne le sais pas et ne veux pas spéculer. Ce que je ne comprends cependant pas, c’est que maintenant, ils se manifestent pour bloquer le projet. Si cette participation financière est renversée, c’est tout le projet qui glisse de la rue Lafontaine à l’eau de la rivière. Pourquoi tant tenir à son 225 $ par année, 18,75 $ par mois, pour aller jusqu’à initier une pétition négative qui arrive, admettons-le, un peu tard dans le processus. Je sais même de source sûre qu’on soutient que les terrasses ont été payées par les citoyens, ce qui est faux. Mesquinerie? Ignorance? Encore une fois, je ne peux juger, mais il y a lieu de s’interroger. Ces personnes ont-elles consulté les citoyens qui fréquentent le centre-ville? Ne trouvent-elles pas qu’en un an et demi le cœur de leur ville a repris un certain rythme?

J’aimerais que les opposants au projet voient leur contribution comme une brique à l’édifice et non comme un caillou dans leur soulier. J’aimerais qu’ils la considèrent comme un investissement, c’en est un, non pas comme un trou dans leur budget. J’aurais aimé qu’ils prennent part à la rencontre qui s’est organisée et à laquelle ils ont été conviés pour qu’on puisse avoir un débat face à face, des pour et des contre francs, pas des efforts retardataires qui donnent l’impression que c’est mal intentionnés.

Le 26 novembre dernier, les commerçants présents à la rencontre ont voté en faveur de la tarification qui entre en vigueur pour l’année en cours. Pour dire vrai, plus que pour une tarification, ils ont voté en faveur d’une communauté forte, d’une foi en ces 225 $, qui, multipliés, donneront des résultats beaucoup plus riches que leur somme : un centre-ville animé, accueillant, rassembleur, que les citoyens s’approprieront davantage, qui profitera aux commerçants et qui prouvera que la force du nombre permet de nous enorgueillir collectivement de notre centre-ville.
»
 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

21 réactionsCommentaire(s)
  • Je suggère que des bénévoles aillent chez Wallmart et dans le mail du centre d'achat vendre des billets pour une loterie au profit du centre ville.

    Amoureux de la rue Lafontaine - 2014-02-13 14:57
  • Pour une personne qui loue un bureau pour sa petite entreprise qui se démène à fonctionner, oui, 225$ de plus sur son loyer, c'est BEAUCOUP! Et ça ne me rapport 0! Je n'ai pas droit à aucun affichage sur la rue! Pourquoi avoir choisi ce loyer? Parce qu'il n'en pleut pas à RDL, des loyers....!!!!

    Donc oui pour la revitalisation, mais à seulement ceux à qui ça profite, les autres, les petits qui n'ont aucun avantage de faire venir des autobus de touriste et voir des ballons rouges dans les arbres...NON!

    Un des locataires - 2014-02-12 10:02
  • Lorsque l'on circule dans le centre-ville c'est jolie et dynamique. Pourquoi encore placer des pierre des l'engrenage, parcequ'on est à RDL! Voyons. Je suis moi même en affaire et des 225 $ on en donne à gauche à droite pour des publicités et des bulletin de toutes sortes qui profite même pas a des gens et entreprise d'ici. Juste à prioriser notre milieu, votre milieu le retour d'ascenseur ce fera naturellement. Restons fort un centre-ville rayonnant c'est comme une façade invitante on y vas sans hésitation , on invite, on s'amuse. Pourquoi pas ce tenir la main et mettre nos force dans les vrai problème comme l'urbaniste la ou une infime ouverture d'esprits ferait la grosse différence sur les retomber économique et on contrerait du même coup l'exode des entreprise vers d'autre ville et village

    Stéphane dubé , Rivière -du-loup - 2014-02-12 05:34
  • Il y a eu amélioration les taxis ne sont plus là

    Merci - 2014-02-11 20:18
  • pour Payeur de taxes ...

    Juste mon avis, les banques, notaires, comptables et services financiers sont les premiers a profiter de l'expention et de la bonne santé financiere des diverses entreprises du centre ville. Leur contribution serait la moindre des choses, pas d'accord ?

    on ne me fera surement pas pleurer sur le sort des banques ... surtout pour un montant de 225 $, ceci dit, en tout respect de ces institutions.

    Pierre Sénéchal - 2014-02-11 20:14
  • c vraiment illègal de vouloir me prendre 225$ ca fait 3 ans que mon entreprise ne fait plus ces frais....je paye deja des taxes pour un parc a 5 millions de $$$ sur la rue hotel-de-ville et un joli boni de depart a l'ancien maire!!!! c temps de se reveiller et dire NON

    Mrs Plus Capable - 2014-02-11 19:32
  • L idée semble bonne mais si on regarde les différents services offerts l objectif poursuivi n'aide en rien certaines entreprises comme par exemple les services de santé, d avocats, d ingénieurs, de comptables, ou autres. Ce qui est totalement différents pour les bars, restaurants par exemple puisque ce sont des citoyens et aussi des touristes qu ils souhaitent accueillir. Avec une bonne dynamisation comme vous dites on peut inciter les gens a décider d aller manger au restaurant parce que c est accueillant mais on ne peut avoir le même discours pour un entreprise de professionnels que l on consulte si c est vraiment nécessaire on ne peux toujours pas s inventer un besoin (ex ingénieur pour un projet, avocats ou notaires pour un litige ou une transaction, un comptable, un médecin, etc) et c est la le problème majeur. On veut une contribution de tous mais qui ne rapporte pas a tous. Ce pourquoi la contribution volontaire m apparaît beaucoup plus logique. Il faut aussi laisser le loisir aux entreprises d investir eux même dans leur propre dynamisation dans la façon qu ils souhaite et le respect de leur moyens. Pensez également à tous les baux qui devront probablement être modifiés et ou des litiges pourront naître car les locataires entrepreneurs peuvent s y opposer si le propriétaire fonciers tentent de leur refiler la facture.

    Karim - 2014-02-11 19:31
  • Excellente initiative de M. Guillaume Asselin et des co-signataires.

    Pour répondre au "comptable/notaire/banque/services financiers" qui s’interroge sur le bienfait de cette tarification pour améliorer la vie de la Rue Lafontaine.

    Pour quelle raison est-ce que vous êtes installés sur une rue principale? Parce que les loyers sont peu dispendieux? Parce que vous voulez que personnes ne passe devant vos commerces? Parce que vous préférez demeurer incognito?

    La seule et unique raison qui justifie l'installation d'un commerce sur une rue principale, c'est que la visibilité offerte est difficilement remplaçable. Comment vous en couterais-t-il pour votre entreprise pour vous faire connaitre autrement?

    Chaque fois que les clients des magasins, restaurants et commerces de la rue Lafontaine passent devant vos portes, c'est un rappel de plus pour eux de vous appeler pour prendre rendez-vous.

    Est-ce que la survie de votre entreprise est lié à ce misérable montant? Si vous êtes justement une entreprise de service considérée par le passé comme faisant partie des notables d'une ville, vous devriez prendre en compte que votre contribution vous profite mais profite également à l'amélioration de l'ensemble de votre communauté. Cette pétition me rappelle les vieux problèmes de Rivière-du-Loup, dont on m'a longuement entretenu lors de mon passage.

    J'ai eu l'occasion de visiter votre centre-ville cet été et les améliorations étaient pour le moins surprenantes.

    Poursuivez le beau travail d'animation et d'amélioration du Centre-Ville, cela en vaut largement la peine.

    D'un ancien résident vivement engagé.

    Pascal Gagnon, ancien résident de Rivière-du-Loup - 2014-02-11 18:34
  • En effet, c'est une belle dualité cette taxe:
    D'un côté, c'est bien la vitalité, l'embellissement, le tourisme, etc. Par contre, un effort devrait être fait avec le vieux bâtiment rouge proche du parc Blais et celui entre le Kojac - Intercolonial (qui est barricadé depuis peu. Un nouveau projet enfin ??)
    De l'autre côté, la manie socialiste de minimiser «juste 4$» par semaine». Et quoi dans 10 ans: «juste 100$ par semaine»... D'accord aussi avec le commentaire de payeur de taxe: certains commerçants n'ont pas grand chose à bénéficier des réussite de ce programme et ne devrait pas être OBLIGÉS de la verser. Les 3 proprios dans l'article ci-dessus au contraire ont tout à bénéficier d'une augmentation d'«achalandage» local.

    Matt, payeur de taxe de RDL - 2014-02-11 18:27
  • Je n'ai jamais eut de lettre ou téléphone je suis contre et veux mon droit d'expression

    Un commerçant pas content - 2014-02-11 18:07
  • Le commerçant est constamment demandé de payer plus. Pour certain, cela va, le chiffre d'affaire est bon et ils sont bien ancrés depuis longtemps. Pour d'autres, ou les temps sont plus dur, ces taxes supplémentaires peuvent être lourdes.

    N'y a t'il pas d'autres façon de percevoir l'argent, soit par une activité de financement annuelle.

    Je suis conscient des efforts faites par la ville et SADC, du bon travail de M-H Collins ainsi que la force d'un centre-ville fort et prospère. Je fais juste chercher voir si on ne peux ramasser l'argent d'une autre façon tout en faisant vibrer le centre-ville.

    Piste d'idée de financement (puisque c'est beau chialer mais faut donner des solutions).

    1) Peut-être que les resto pourraient dire que 1 $ de chaque table d'hôte vendu durant les midis va au budget du centre-ville. (durant un temps limité)

    2)Faire un concours Lafontaine, chaque commerce se procure une boite qui vend des billets pour un tirage fait au marché public cette été.

    3)On organise un marathon/tournée des bars durant un soir relié à un événement sportif, genre la finale de hockey.

    4) Etc..


    Louis-Philippe Gélineau Busque, La Rumeur du Loup - 2014-02-11 18:03
  • Payeur de taxes lorsque vous dites que:

    'Je ne vois pas ce qu'une banque, notaire, comptable, services financiers ont du bénéfice à contribuer à cette taxes spéciale'

    je vous répond que ces marchands sont vos clients et que vous avez un devoir moral de les aider à promouvoir leur gagne-pain et, indirectement, le vôtre. Un centre-ville se doit être une grande famille pour réussir. Allez, serrez-vous les coudes et tirez dans la même direction.

    note: je suis originaire de RDL mais ai travaillé dans un autre centre-ville et y ai fondé une association de marchands. Je suis aujourd'hui à la retraite.

    Bonne chance à votre regroupement.

    Georges - 2014-02-11 17:57
  • Je ne suis pas d'accord avec cette taxes obligatoires, il faut tenir compte de la sorte de commerce que nous exploitons sur la rue Lafontaire. Je ne vois pas ce qu'une banque, notaire, comptable, services financiers ont du bénéfice à contribuer à cette taxes spéciale. Que les comemrcants a qui cela profitera veulent payer tant mieux mais mois il n'est pas question que je débourse un sous la dedans.

    Payeur de taxes - 2014-02-11 16:51
  • Félicitations à tous les entreprenneurs dynamiques , jeunes et moins jeunes, qui investissent dans l'artère principale de Rivière-du-loup. Soyons fiers d'eux et appuyons les en y magasinant pour un centre ville attrayant et attirant! Je dis Oui pour l'avancement et le progrès! et ne lâchez-pas!

    Denis P. - 2014-02-11 16:39
  • Rivière-du-Loup c'est une ville, pas un village. Ceux qui veulent rester dans un village il y en a pleins autour. Laissez nous faire de quoi avec notre ville pendant que vous allez rester dans la "tranquillité". J'ai rien contre les villages, sauf que on remarquera que les villages où il se passent rien meurent. C'est pas sorcier.

    Sebas - 2014-02-11 16:35
  • Personnellement, je crois qu'un centre-ville vivant et dynamique comme celui de Rivière-du-Loup doit mobiliser ses forces vives et surtout les regrouper. Espace Centre-Ville, organisme responsable, a fait un excellent travail en 2013 avec des actions concrètes qui sont venues améliorer l'expérience centre-ville!

    J'invite les commerçants à s'intéresser davantage à cet organisme avant de rejeter catégoriquement leur adhésion. Voyez plutôt comment, via cette force de frappe qu'est ce regroupement, vous pouvez vous positionner ou vous impliquer afin de maximiser votre participation financière et bénéficier ensuite de retombées financières.

    Notre centre-ville est l'un des plus beaux au Québec et un tel regroupement ne peut qu'ajouter de l'animation, des activités et des éléments de promotion pour vous les gens qui animent ce centre-ville.

    Et si ce 4 dollars et 33 cents par semaine se transformait en investissement pour vous et votre PME? Apportez votre couleur au centre-ville, apportez vos idées afin d'influencer le comité, voilà ce que je souhaite personnellement aux différents commerçants du centre-ville.

    Il est certain que rien n'est parfait lorsqu'un tel regroupement tente de trouver une façon d'obtenir un engagement financier collectif et la démarche n'a peut-être pas été à 100% parfaite, mais sachez qu'ensemble vous allez frapper beaucoup plus fort que seul dans votre coin. Voilà mon humble avis!

    Bonne chance pour la suite!

    Steeve Drapeau, Rivière-du-Loup - 2014-02-11 16:21
  • Très intéressant comme éclaircissement, pour tous ceux qui ne sont pas trop au courant... merci beaucoup de ces détails... Je trouve très pertinent la participation des commerçants à la vitalité du Centre-Ville, qui en passant, s'est vraiment beaucoup amélioré en peu de temps! Je suis très fière de mon Centre-Ville! Il n'en reste pas moins que je questionne le fait que cette contribution soit perçue sur le compte de taxes... Selon moi, beaucoup de propriétaires seront un peu "pris en otage"... N'y aurait-il pas eu un autre moyen de faire qui aurait pu éviter ça? Néanmoins, je persiste, c'est une belle initiative pour les commerçants de la rue Lafontaine

    Nadine Pelland - 2014-02-11 16:09
  • Je pense que des commerçants qui n'ont pas les moyens de payer 225$ par année pour vitaliser leur environnement devraient fermer boutique et laisser leur place d'affaire à des gens plus dynamiques... De toute façon, s'ils n'ont pas la capacité d'investir 225$, c'est qu'ils sont au bord de la banqueroute! Refuser d'améliorer le centre-ville, c'est favoriser le Centre commercial... Et ses chaînes de boutiques qu'on retrouve dans tous les Centre commerciaux!

    Consommateur - 2014-02-11 15:47
  • Commentaire tres pertinent et tres interressant Guillaume.
    Personellement je percois cette contribution modeste
    bien plus comme un placement et investissement sur l'achalandage.
    Depuis quelques années l'ajout de nouveaux créneau tel le marché
    public et la microbrasserie ( pour ne nommer que ceux la)ont contribué
    à revitaliser le centre ville. Pourquoi s'arreter la, maintenant,
    au moment ou les gens tendent a y revenir ???




    Pierre Sénéchal. - 2014-02-11 15:28
  • bravo Claudine, il faut être visionnaire.

    Jacques Minville conseiller district Fraserville - 2014-02-11 15:04
  • Je ne suis pas du tout surprise de cela, ici à Rivière-du-Loup, il ne faut pas modifier et/ou améliorer, parce que cela occasionne des frais, la seule priorité semble toujours reliée aux $$$$$. J'ai été absente pendant 25 ans et à mon retour,je constate que c'est comme dans le film le Jour de la marmotte. J'habite le centre-ville et je tiens à féliciter l'initiative prise quant à l'amélioration de la rue Lafontaine.
    p.s. si vous avez besoin de bénévoles, je serais disponible du lundi au mercredi

    Claudine - 2014-02-11 14:10