Publicité
Jeudi, 24 avril 2014
11 mars 2011 - 16:29

Un centre de dialyse à Rivière-du-Loup également?

Nicolas Ouellet

Par Nicolas Ouellet, journaliste

Twitter Nicolas Ouellet
Toutes les réactions 2
Un centre de dialyse à Rivière-du-Loup également?
Photo: Nicolas Ouellet
Rivière-du-Loup - À l'instar de son voisin, le député de Kamouraska-Témiscouata, André Simard, qui a appuyé une pétition en ligne pour l'implantation de centre de dialyse à La Pocatière, le député de Rivière-du-Loup, Jean D'Amour, a été interpellé afin qu'un tel centre soit également implanté à Rivière-du-Loup.

« J'ai eu des discussions avec les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux concernant ce dossier dans les dernières semaines puisque je crois que c'est important que la région se dote d'équipements spécialisés pour répondre aux besoins médicaux de ces citoyens. Ces gens ont tout mon appui et si je peux leur venir en aide, je serai heureux de leur prêter main-forte. Je laisse le soin aux représentants de l'Agence de la santé de poursuivre les démarches en ce sens dans le dossier et je respecterai leur décision », a laissé entendre Jean D'Amour, lorsqu'interrogé sur son implication quant à la venue d'un tel centre à Rivière-du-Loup.


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Bien heureuse de voir que les gens travaillent dans la même direction dans ce dossier. Ces gens ont besoin de tout le monde. Une amie à moi est prise avec ce problème, ca crève le coeur.

    Louise - 2011-03-12 09:53
  • Bonne idée! Mais quant à avoir deux nouveaux centres de dialyse, pourquoi pas le deuxième au Témiscouata? Si les gens des régions avoisinantes de Rivière du Loup doivent régulièrement se déplacer au CHRGP, pourquoi les gens de la grande ville n'en ferait-il pas autant vers les autres hôpitaux de la région? Pas toujours aux mêmes à assumer les frais en argent et en perte de temps. Rappelons-nous le refus de l'Agennce de Santé d'implanter un centre de dépistage du cancer du sein à NDDL et qui a opté pour le camion tout équipé!

    Un transfusé du Témiscouata - 2011-03-11 17:05