Publicité
6 décembre 2009 - 15:38

Un diplôme honorifique pour Guillaume, Danny et Sébastien

Rivière-du-Loup — Guillaume Bastille de même que Danny et Sébastien Lévesque sont les récipiendaires 2009-2010 du diplôme honorifique remis par la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup en partenariat avec Premier Tech.

Le premier cité, un patineur de vitesse de grand talent originaire de Saint-Modeste, participera cet hiver aux Jeux olympiques de Vancouver. Les deux autres récipiendaires, originaires pour leur part de Saint-Antonin, ont initié un projet des plus ambitieux pour venir en aide aux services à l’enfance dans notre communauté ; ils participeront, en effet, en mai prochain à une expédition à bicyclette de quelque 7 800 kilomètres entre les États-Unis et le Canada. La remise des diplômes honorifiques s’est effectuée lors d’une cérémonie spéciale, tenue le 27 novembre dernier au siège social international de Premier Tech.

Yvan Tardif, directeur général de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup, a indiqué que pour cette troisième édition, il a reçu des candidatures de grande qualité.

« Jusqu’à maintenant, nous avons remis un diplôme par édition. Nous avons décidé d’en remettre deux cette année vu la qualité des dossiers. D’une part, Guillaume nous est apparu comme un choix logique. Il a réalisé un véritable exploit en se qualifiant pour les Jeux olympiques de Vancouver. D’autre part, nous ne pouvions rester insensibles au projet Alter et go ! L’expédition mis de l’avant par Sébastien et Danny. Nous avons eu le privilège de les côtoyer comme élèves et nous savons qu’ils ont travaillé fort pour arriver là où ils sont rendus maintenant. Nous sommes très fiers d’eux. Nos trois récipiendaires témoignent de la puissance des rêves ; ils sont des modèles signifiants pour tous nos élèves. »

Pour la présidente de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup, Edith Samson, les récipiendaires personnifient à merveille les valeurs mises de l’avant au quotidien dans les établissements scolaires, telles que le dépassement, la détermination et l’implication dans leur milieu.

Des parcours hors du commun

Né le 21 juillet 1985, Guillaume Bastille a fait son primaire à l’École Saint-Modeste. Par la suite, il s’est inscrit au programme d’éducation internationale à l’École secondaire de Rivière-du-Loup. Après des études collégiales au Cégep de Rivière-du-Loup, il a pris la route de l’université. Il a obtenu en 2008 son baccalauréat en sciences de la Terre et de l’atmosphère, majeure en géologie, à l’Université du Québec à Montréal. Il est actuellement étudiant à la maîtrise en sciences de la Terre.

Le jeune athlète a commencé le patinage de vitesse à l’âge de cinq ans et il a fait partie du club Les Loupiots de Rivière-du-Loup. À la suite de ses bonnes performances, il a intégré le club Montréal-International. En 2006, le jeune homme a été couronné athlète masculin de l’année de niveau national pour le Bas-Saint-Laurent. Trois ans plus tard, il a obtenu le même titre mais pour le niveau international. Après s’être illustré à différentes reprises lors de compétitions internationales au cours des dernières années, Guillaume a fortement impressionné en août dernier en obtenant son laissez-passer pour participer aux Jeux olympiques d’hiver, officiellement appelés les XXIe Jeux olympiques d’hiver, qui se dérouleront du 12 au 28 février 2010 à Vancouver. Guillaume Bastille et ses trois coéquipiers sont montés sur la plus haute marche du podium à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste disputée le 15 novembre dernier à Marquette, au Michigan.

Danny et Sébastien Lévesque

Danny et Sébastien Lévesque, des jumeaux, ont 31 ans. Le premier travaille depuis déjà quelques années chez Premier Tech après avoir étudié au centre d’éducation des adultes, puis au Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir en électrotechnique. Il est assistant à la conception. Le second poursuit actuellement une formation en réfrigération dans un centre de formation professionnelle de Québec, et ce, après avoir fréquenté durant plusieurs années le marché du travail. Ils ont fait leurs études primaires à l’École Lanouette.

Ils ont poursuivi à l’École secondaire de Rivière-du-Loup. Ils sont tous deux des décrocheurs qui ont su prendre leur vie en main, se donner des rêves, bien plus, un projet de vie, se fixer des objectifs professionnels et les atteindre. En plus d’être des athlètes accomplis, ces jeunes hommes sont des personnes des plus généreuses.

Lors d’une conférence de presse tenue en août dernier dans l’école primaire qu’ils ont fréquentée, Danny et Sébastien Lévesque ont présenté leur nouveau défi à bicyclette : la traversée Alter et go ! l’expédition. Ils parcourront rien de moins que les 7 800 kilomètres qui séparent San Diego (Californie) de St-John’s (Terre-Neuve). Ils se lanceront dans une course contre la montre en effectuant le plus de kilomètres possible par jour, et ce, plutôt que de suivre un horaire précis. Ils prévoient faire quotidiennement entre 12 et 14 heures de trajet. Le grand départ est prévu le 16 mai prochain. Les fonds recueillis iront à la Fondation du Centre hospitalier régional du Grand-Portage (CHRGP), soit plus précisément aux services de l’enfance, à la prévention et à la santé.

Rappelons que Sébastien avait effectué une expédition de même type en 2007. Le jeune homme avait parcouru à bicyclette 7 500 kilomètres entre Tofino (Colombie-Britannique) et Saint-John (Nouveau-Brunswick). Auparavant, il avait fait le tour de l’Équateur en vélo en 2003, trajet qui représentait 1 500 kilomètres. Tout comme la traversée réalisée il y a deux ans, les cyclistes viseront par cette expérience deux objectifs précis, soit l’épanouissement personnel et l’entraide dans la communauté.

Partenariat avec Premier Tech

Le diplôme honorifique de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup est remis annuellement à une personne qui a étudié ou qui étudie dans un établissement de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup (ou des trois commissions scolaires avant la fusion en 1998). Décerné par la direction générale, ce diplôme rend hommage à une personne qui s’est illustrée par sa passion, ses qualités humaines, son engagement dans le milieu, son implication exceptionnelle. En plus d’apparaître au tableau d’honneur, le ou la récipiendaire reçoit un diplôme honorifique numéroté. À cette reconnaissance, s’ajoute une bourse de 1 000 $.

Bernard Bélanger, président du conseil et chef de direction de Premier Tech, s’est dit fort heureux de s’associer de nouveau à la démarche de la Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup pour promouvoir l’excellence dans notre communauté.

« Premier Tech reconnaît les sacrifices qu’exige la poursuite d’un objectif d’excellence. Avec ces jeunes, comme dans l’ensemble de nos actions, ce sont les efforts que nous valorisons et non les résultats. »

Soulignons en terminant que le diplôme honorifique est remis habituellement au début de l’année scolaire. Pour se mériter le diplôme, les candidates et candidats doivent répondre à différents critères dont ceux-ci : Se réaliser de manière remarquable dans le cadre d’une activité professionnelle, d’un sport, etc.

- Par son action, rayonner dans son milieu.
- Participer activement à la promotion de l’école publique.
- Mettre de l’avant nombre de valeurs chères à la commission scolaire telles que le dépassement de soi et la réussite sous toutes ses formes.
- Devenir un modèle à suivre pour les élèves jeunes et adultes qui fréquentent les écoles et les centres de la commission scolaire.æ¢

Publicité

Commentez cet article