Publicité
31 décembre 2013 - 13:20

Plus d'un adulte sur deux possède un téléphone intelligent ou un tablette

Rivière-du-Loup – L’enquête NETendances du CEFRIO fait le point ce mois-ci sur les habitudes des Québécois en matière de mobilité et révèle que celle-ci prend du galon en 2013. Selon les résultats, un peu plus de la moitié des adultes québécois (52 %) possèdent un téléphone intelligent ou une tablette numérique.

Un taux en forte croissance par rapport à l’an dernier où il ne s’élevait qu’à 36 %. Les intentions d’achats laissent également présager une croissance de la tendance pour l’an prochain. L’enquête dénote également que les achats en ligne sur appareils mobiles sont aussi en progression. Le virage mobilité est ainsi bel et bien amorcé au Québec et l’utilisation des appareils mobiles s’ancre désormais dans les pratiques.

Téléphones intelligents et tablettes en croissance en 2013

En 2013 pour une première année, le nombre d’adultes disposant d’un téléphone intelligent (44 %) dépasse le nombre de détenteurs d’un téléphone cellulaire de base (40 %). Quant à la tablette numérique, le nombre de ses adeptes adultes double entre 2012 (13 %) et 2013 (26 %). La proportion d’adultes qui possèdent un cellulaire de base (40 %) ou un baladeur numérique (25 %) reste quant à elle stable.

Sans surprise, les adultes de moins de 45 ans se démarquent

Les adultes de 18 à 44 ans sont beaucoup plus nombreux que leurs aînés à détenir au moins un téléphone intelligent, une tablette ou un baladeur numérique. De 18 à 44 ans, 80 % des adultes  détiennent au moins un de ces appareils, soit un taux significativement supérieur à l’ensemble des adultes québécois (52 %). De 45 à 54 ans, la proportion d’adultes (66 %) possédant l’un de ces appareils reste supérieure à la moyenne, alors qu’à partir de 55 ans, elle chute de façon importante à 31 %.

iOS et Android restent en tête des systèmes d’opération des téléphones intelligents

Au Québec, les systèmes Android (ex. Google Nexus ou Samsung Galaxy) et iOS (iPhone) se partagent le marché de façon à peu près équivalente, alors qu’Android domine dans plusieurs autres marchés à travers le monde. Plus précisément, l’iPhone (40 %) arrive en tête des types de téléphones intelligents les plus détenus par les adultes québécois, dans une proportion comparable aux téléphones munis du système Android (38 %). Quant aux téléphones BlackBerry, leur popularité continue de diminuer, ceux-ci n’ayant la faveur que de 12 % des adultes possédant un téléphone intelligent, en baisse par rapport à 19 % l’an dernier et 36 % en 2011. Le Windows Phone arrive en fin de peloton, avec 3 % des parts.

iOS au premier rang des intentions d’achat de téléphones intelligents

L’iPhone est également le choix de près de la moitié (45 %) des répondants ayant l’intention de faire l’acquisition d’un téléphone intelligent l’an prochain. Ses plus proches rivaux sont les téléphones fonctionnant sous Android qui représentent 23 % des intentions suivi du BlackBerry qui récolte quant à lui 13 % des intentions. Les téléphones fonctionnant sous Windows (4 %) et les autres téléphones intelligents (2 %) demeurent marginaux dans les intentions d’achat pour l’an prochain.

Croissance des achats en ligne sur appareils mobiles

Les achats et paiements en ligne réalisés sur des appareils mobiles progressent par rapport à 2012. Alors que seulement 23 % des adultes ayant utilisé Internet sur leur appareil mobile avaient complété un ou des achats en ligne l’an passé, ce taux grimpe à 38 % cette année. Ainsi, près d’un adulte sur cinq (19 %) a fait un achat en ligne en 2013. La comparaison de prix dans un magasin à partir d’un appareil mobile reste stable à 27 % en 2013 par rapport à 2012.



Pour plus de détails sur l’achat en ligne et le commerce électronique, consultez les résultats de l’enquête Indice du commerce électronique au Québec publié récemment par le CEFRIO : http://cefr.io/iceq2013.

 

Publicité

Commentez cet article