Publicité
13 juin 2018 - 06:31

L’ARTERRE arrive au Bas-Saint-Laurent

Les MRC de Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata, Les Basques, Rimouski-Neigette, La Matanie, La Mitis et La Matapédia sont heureuses d’annoncer la mise en place au cours du mois de septembre 2018 du service L’ARTERRE sur tout le territoire du Bas-Saint-Laurent.

L’ARTERRE Bas-Saint-Laurent est possible grâce au financement du FARR (Fonds d’Aide au Rayonnement des Régions) et crée deux postes d’agents de maillage afin de desservir le territoire. Ce nouveau service sera offert dès septembre à partir de chaque MRC, mais plus précisément localisé selon la région, soit : un dans l’est et l’autre à l’ouest. Leur travail sera axé sur l’accompagnement et le jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires de terres, de bâtiments agricoles ou agriculteur sans relève identifiée. Il privilégie l’établissement de la relève par démarrage et reprise de fermes afin d’assurer la pérennité des entreprises et du patrimoine agricole au Québec.

Les détails sur le service et le répertoire des terres et des aspirants-agriculteurs inscrits à la grandeur du Québec peuvent être consultés sur le Web à www.arterre.ca. Rappelons que le déploiement provincial de L’ARTERRE est rendu possible grâce à un financement du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, en vertu de l’entente Canada-Québec «Cultivons l’avenir 2», et du Secrétariat à la jeunesse, en relation avec la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.