Publicité
10 juin 2018 - 06:30

L’Éco-site de la tête du lac Témiscouata : un endroit à découvrir

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Cherchez vous un nouvel endroit pour passer quelques heures sur le bord d’un magnifique lac? L’Éco-site de la tête du lac Témiscouata à Saint-Cyprien est possiblement l’emplacement dont vous rêvez avec sa belle plage de sable fin et ses activités diversifiées, sur l’eau ou dans la montagne.

C’est le 16 juin prochain qu’aura lieu l’ouverture de la saison 2018. Colette Drouin, coordonnatrice, vous propose des activités variées comme de la randonnée pédestre ou du kayak. Sur place, vous avez la possibilité de monter votre tente sur des sites de camping sauvage, aménagés à proximité du lac.

L’Éco-site est géré par un organisme à but non lucratif. En plus des activités régulières, on vous propose des évènements spéciaux. Les lundis 2 et 9 juillet à 17 h, il y aura un atelier gratuit de posture et de respiration en plein air. Le samedi 7 juillet à 13 h, ce sera une randonnée en kayak en duo avec guide. D’une durée de deux heures, le cout est de 20 $ par personne. Suivront en juillet un atelier de tambour danse sur la plage, une formation en escalade extérieure en moulinette, un tournoi amical de volley-ball de plage et une initiation à l’escalade de rochers.

D’autres rendez-vous sont planifiés en aout et septembre pour agrémenter votre été : croisière découverte sur le lac Témiscouata, initiation aux plantes sauvages comestibles, initiation à la cueillette de champignons, atelier de Djembé sur la plage et observation des étoiles en kayak. Vous pouvez consulter tous les détails de cette programmation sur le site internet www.ecositelactemiscouata.com ou sur la page Facebook www.facebook.com/ecositetemiscouata/

L’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, c’est un site familial avec une offre de services et d’activités culturelles, récréatives et éducatives. Situé sur le territoire de la municipalité de Saint-Cyprien, il est accessible par la route 232 en direction de Squatec et non loin de l’embranchement de la route 293 menant à Saint-Cyprien.

Publicité

Commentez cet article